Vaccination : difficile d’avoir un rendez-vous

Alors que le gouvernement a lancé une grande campagne de vaccination, tout en décidant de revoir sa copie sur le plan vaccinale, et bien le lendemain de l’annonce du couvre-feu à 18 heures et des nouvelles directives pour se faire vacciner, les laboratoires Pfizer/BioNTech ont annoncé d’une façon assez surprenante de ne pas être en mesure de fournir la quantité de doses à laquelle ils s’étaient engagés, et vu le tollé international, ils ont préciser le lendemain avoir mis en place un « plan » pour limiter à une semaine les retards de livraison de leur vaccin.

Quoiqu’il en soit, les personnes concernées pour se faire vacciner ont rapidement tenté de prendre rendez-vous via internet ou par téléphone, et la situation est plutôt dérangeante pour le gouvernement car sur le site de DoctoLib, la prochaine disponibilité pour se faire vacciner à Vénissieux, est prévu pour le 03 février 2020.

 

Certes, les communes ne sont pas responsables du manque de vaccins, mais n’aurait-il pas fallu s’organiser autrement et mettre en place un lieu plus important sur la troisième ville du Rhône pour permettre à un grand nombre de personnes concernées de se faire vacciner, car on ne peut pas dire que CDHS à Vénissieux, ait la capacité d’accueillir un grand nombre de personnes. 

Le premier ministre, lors de son allocution a évoqué la possibilité de bénéficier de transports ou d’être pris en charge par des équipes mobiles et que l’organisation de cette vaccination serait confiée aux autorités locales. Alors que fait la ville ? Il n’y a aucune information à ce sujet sur le site internet de municipalité .

Rappelons que le nouveau plan vaccinal prévoit de vacciner 5 millions de personnes âgées de plus de 75 ans, qui ne vivent pas en maison de retraite. A cela il faut rajouter 800 000 personnes qui présentent des pathologies à « haut risque », comme des insuffisances rénales chroniques ou des cancers sous traitement. A ce rythme on se demande combien de personnes vont pouvoir se faire vacciner alors qu’un dernier sondage, annonce que les français sont moins réticents à se faire vacciner.

Le ministre de la Santé Olivier Véran qui aurait dû prévoir cet afflux de demandes de rendez-vous a précisé ce matin que plus d’un million de rendez-vous ont déjà été pris depuis l’ouverture des inscriptions en fin de semaine dernière

A quoi cela sert de prendre rendez-vous et des annonces, s’il faut plusieurs jours pour avoir une date. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.