Vénissieux : il frappe sa femme car c’est lui « l’homme »

Law theme, mallet of judge, wooden gavel

Décidément, on a parfois du mal à comprendre la réaction de certains hommes. Sous prétexte d’être l’homme de la maison, celui-ci s’est permis de frapper sa femme, du fait d’avoir « remis en cause son statut d’homme ». Vous en conviendrez qu’aucune raison n’est valable pour qu’un homme lève sa main sur une femme.

Ce vénissian âgé de 28 ans, pensait que son acte était anodin, et que le fait de le dire à la police allez conforter sa position du mâle dominant en déclarant que les coups portés sur son épouse âgée de 33 ans étaient justifiés

C’est mal connaître les lois de la République, puisque son épouse a porter plainte pour avoir reçu des coups de poings et avoir les cheveux arrachés. 

Selon l’article du Progrès en date du 23 janvier 2018

elle était ensuite retournée au commissariat de Vénissieux pour modifier sa version et stopper la procédure contre son mari, persuadée que leur couple pouvait survivre à ce déchaînement de violences.

Malgré tout, l’homme a été convoqué par la police, et avoir reconnu les faits en garde à vue. Et c’est à ce moment là qu’il a déclaré avoir punie sa femme pour avoir « remis en cause son statut d’homme »

Son jugement est prévu pour le mois d’avril.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.