Vénissieux : la Métropole met en place la capitale de l’industrie

On reste un peu étonné du silence de nos élus vénissieux qui clament haut et fort son rôle pour attirer les entreprises et créés des emplois alors que la Métropole a décidé de mettre en place la capitale de l’industrie sur  670 hectares allant du nord de Vénissieux à Saint-Priest et qui s’appellera Lyon Parilly Factories,

Pas de commentaires, de Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, ni de son adjoint à l’économie, M.BenMabrouk Djillanie. Est-ce le fait que ce soit la Métropole qui est à l’initiative de campus industriel ? En tout cas c’est ce que semble dire M. Girard (divers droite) conseiller municipal et conseiller métropolitain :

« la municipalité de Vénissieux est visiblement la GRANDE ABSENTE de cette opération… Il est connu dans le monde communiste que les chômeurs révoltés font plus d’électeurs que les personnes épanouies dans leur travail… » 

 

Selon La Métropole, ce projet industriel pourrait créer d’ici 2020 près de 1 000 emplois, dans des projets industriels novateur, on est bien loin des 80 emplois sur le magasin de Ikéa.

« C’est pour nous l’opportunité d’inventer un nouveau modèle autour de l’industrie du futur », a souligné David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon »

En tout cas on espère que cela aura un vrai impact sur l’emploi à Vénissieux, où le nombre des demandeurs reste très élevé.

Lire l’intégralité de l’article → La Métropole de Lyon peaufine son image de « capitale » de l’industrie du futur

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.