17 octobre 1961

Petit rappel historique : Le Massacre du 17 octobre 1961 désigne la répression ayant frappé une manifestation organisée par le Front de libération nationale algérien (FLN) en faveur de l’indépendance de l’Algérie à Paris. Des dizaines à des centaines d’Algériens, selon les sources, sont morts lors de la confrontation avec les forces de l’ordre alors dirigées par le préfet de police Maurice Papon. Certains d’entre eux ont été jetés dans la Seine. Les manifestants internés dans des centres de détention pendant quatre jours y ont subi des violences.

A cet occasion, la municipalité de Vénissieux de commémorer cette journée, mais aucune information sur le site internet de la ville et à ce jour non plus dans le blog du journal « Expression ». Donc à l’appel de diverses associations algériennes souvent soutenues pas la mairie, Mme Picard les a invités a cette journée qui aura lieu pour la première fois à Vénissieux le dimanche 17 octobre 2010 à 17h30, Place de la Paix. Je pense que c’est une bonne chose pour la démocratie, mais il en a fallu du temps aux associations et au parti communiste pour commémorer cette journée qui fait partie de l’histoire de France. JE critique vivement les associations algériennes, les partis de gauche et de droite pour avoir tant attendu pour parler de cette triste journée. Est-ce par démagogie pour récupérer des voix aux prochaines élections, est-ce par regret, je leur pose la question.?

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. jamais content désolé, tout le monde a le droit à la commémoration de leurs mort, cf le shoa ou en finit pas et on en finirat jamais…
  2. Effectivement jamais content surtout lorsque l’on voit les manipulations politiques et médiatiques de certains événements, mais vous avez le droit d’être tout à fait satisfait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.