1er septembre 2021 : forfait payant aux urgences

C’est décidé, il y aura bien au 1er septembre 2021 un forfait payant aux urgences pour les personnes qui ne seront pas hospitalisées. Voté cette semaine par l’Assemblée Nationale qui a été acté dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale. Seront exonérées les femmes enceintes à compter du sixième mois de grossesse et les nouveaux nés durant les 30 jours.

Selon le rapporteur, lors d’un passage aux urgences sans hospitalisations, une facture forfaitaire sera éditée, et transmise à votre complémentaire santé mais pour ne pas avoir à payé il faudra justifier d’un contrat « responsable », à défaut vous devrez payer.

On n’est pas à une contradiction près avec le gouvernement macron, puisque selon Olivier Véran, ministre de la Santé, « C’est une mesure qui ne rapporte rien. L »intérêt n’est pas financier mais de mobiliser du personnel à l’hôpital pour faire autre chose que de la facturation ».

Face à cette nouvelle procédure aux urgences, le président de la Fédération de la mutualité regrette une réforme « sortie du chapeau, uniquement centrée sur les urgences », alors qu’il faudrait « une véritable réforme structurelle des soins de ville ».

Le but de cette réforme n’est-elle pas pour désengorger les urgences, et permettre aux personnels soignants de se consacrer vraiment aux cas les plus graves. En tout cas, les maisons médicales de garde risquent elles aussi d’être prises d’assaut, et il serait temps, en pleine crise sanitaire que le gouvernement se saisit du dossier des soins en ville, et apporter une vraie réforme et non pas des mesurettes.

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.