81 garages fracturés à Vénissieux

capture googlemapsprofesseurrouxavenuepressensséEt non, cette affaire ne s’est pas déroulée dans un des quartiers chauds de Vénissieux mais dans le quartier du Moulin-à-Vent. C’est dans la nuit de dimanche 7 juin au lundi 08 juin 2015 que des garages ont eu la visite de personnes peu soucieuses du bien d’autrui. D’après l’édition du Progrès en date du samedi 13 juin 2015, « 37 garages situés au sous-sol d’un résidence située au 129-131-133 avenue de Pressenssé ont été visités et 44 sur la rue du Professeur Roux »

Idem dans le quartier Parilly à hauteur de la rue Jules Guesde ou 42 boxes ont été « visités » dans la nuit de jeudi à vendredi. 

Ces chiffres donnent le tournis car en tout ce sont 81 garages en sous-sols qui ont été fracturés. En 2014 une progression de 18% a été constaté pour les vols par effraction dans les caves ou garages.

Il y a quelques semaines l’équipement social de la Maison Du Rhône implanté au 2 bis avenue Marcel-Cachin, à Vénissieux, a été cambriolé lors du week-end de Pentecôte. Une trentaine d’ordinateurs et trois véhicules avaient été volés.

A juste titre, Mme Picard, maire de Vénissieux avait fait une déclaration « Les locaux de la maison du département du Rhône viennent d’être vandalisés. Aussitôt prévenue, j’ai tenu à apporter tout mon soutien et toute ma solidarité au directeur et à l’ensemble du personnel. Je condamne fermement ces actes de destruction qui représentent un grave délit. C’est inacceptable ! S’attaquer à un service public c’est aussi détruire le bien commun. Avec mon équipe municipale, je suis déterminée à combattre sans complaisance et sans laxisme, ces actes de vandalisme gratuits qui pénalisent en premier lieu les habitants. J’espère que l’enquête permettra de retrouver les auteurs de ces méfaits, graves et insupportables ».

A ce jour, concernant ces vols par effraction chez les propriétaires et locataires, la mairie n’a fait aucun communiqué. Les habitants auraient peut-être apprécié d’avoir aussi l’avis du maire de Vénissieux, concernant ces effractions, et un communiqué de presse aurait été le bienvenue.

Je suis étonné que le journal Expressions, qui est censé nous informer de la vie vénissianne, n’a à ce jour publié aucun article concernant ces affaires de vandalisme.

Le commissariat de Vénissieux est en charge de l’enquête, et les enquêteurs attendent les résultats de la police scientifique et technique.

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires

  1. « ho, ils ont utilisé des gants… il n’y a pas d’empreintes… on ne peut rien faire. A+ »

    Voila le type de réponse que risque d’avoir, malheureusement, la plupart des victimes…

  2. L indignation est sélective chez la fine équipe. C est comme la tolérance 0 uniquement autour d un seul lieu de culte
  3. Blabla
    Sécurité
    Blabla
    Propreté
    Blablabla
    Reussite scolaire
    Blablabla
    Intégration des populations
    Blabla
    Bref je suis com…….e

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.