Blein veut piquer le siège de Picard

Avant de piquer le siège du maire communiste, le député candidat a pris le siège, pour le temps de l’émission Les Coulisses du Grand Lyon, pour une interview de Gérard Angel qui s’est déroulée le mardi 07 janvier 2020.

M Blein, beaucoup plus entouré d’anti-Macron que de pro Macron, et pour certains, aujourd’hui se sont retrouvés en harmonie, promet de régler tous les problèmes de Vénissieux, mais il nous prévient, cela ne se fera pas sur un seul mandat. Tu m’étonnes, vu l’accumulation des problématiques, il est tout à fait évident, qu’un seul mandat ne suffira pas, surtout après un règne de 85 ans de gestion d’une majorité communiste.

Selon les propos de M Blein, le choix de sa candidature sur la 3ème ville du Rhône, a été faite car les vénissians lui ont demandé de faire quelque chose pour eux :

« Pendant la campagne des législatives, beaucoup de Vénissians m’ont demandé de faire quelque chose pour eux. Il y a une grosse lassitude par rapport à l’équipe municipale et pas de vue sur ce que pourrait être l’avenir »

Donc, lors des législatives de 2017, les vénissians ont lancé un appel au secours à l’ex député socialiste, puis devenu Macroniste, pour venir les aider. J’ai quand même un peu de mal à croire à cette révélation. Je pencherai plutôt sur quelques ex politiciens vénissians, appelant l’aide de Blein pour être tête de liste à Vénissieux, d’ailleurs le député avait déclaré il y a un an, que cela se ferait uniquement dans le cadre d’un large rassemblement. Bon, sur la question du nombre de parti que l’on devrait voir sur les affiches, cela ne se bousculera pas au portillon.

Et comme tout homme ou femme politique, le candidat Blein, nous promet de «régler le problème de la tranquillité publique en prenant des partis forts avec des moyens massifs »

Le journaliste ne s’est pas non plus gêné pour lui parler du communautarisme, et l’on sait que lorsque les  journalistes ou les politiciens évoquent ce sujet, il est souvent fait référence aux musulmans.

A défaut de l’ex député-maire communiste, André Gerin, qui ne manque pas une occasion pour parler des musulmans et des islamismes, le candidat qui a eu le soutien du parti LAREM pour les élections municipales, déclare que « le communautarisme à Vénissieux n’est pas un problème. Il faut créer des conditions pour une bonne insertion des populations, notamment la population musulmane dans la société française ».

Pourquoi à chaque élection, faut-il parler des musulmans, et de leur insertion. On en est à la troisième voire quatrième génération, et l’on nous parle encore d’insertion dans la société française. A un moment donné, terme souvent employé par notre maire, il faut arrêter de voir les musulmans comme des français qu’il faut insérer.

On peut d’ores et déjà savoir que pour M Blein, deux mesures sont prioritaires, une augmentation de policiers municipaux en doublant leur effectif, partant du principe que 30 policiers municipaux pour Vénissieux, ce n’est pas assez, par rapport aux autres villes de même catégorie. L’autre mesure concerne l’éducation, avec le développement de toutes les activités qui entourent l’école, mais aussi faire remonter le niveau scolaire et la capacité d’intégration des enfants et des jeunes, tient encore le mot « intégration ».

Autant dire que le futur adjoint à l’éducation aura du pain sur la planche, mais surtout bien connaître le sujet. 

Concernant l’argent pour appliquer son programme, le candidat déclare que ce n’est pas un problème, car de l’argent, il y en a, et ceci sans augmenter les impôts, il propose même de baisser l’impôt sur le foncier bâti qui selon lui, est la cause pour laquelle les gens se détournent de Vénissieux.

Heu, faudrait m’expliquer comment les gens se détournent de Vénissieux, alors que la commune a connu en quatre ans le plus fort taux d’augmentation de sa population avec 65 000 habitants.

Bon, je vois que le candidat, qui a le soutien du parti LREM, a encore pas mal de choses à apprendre sur la vie vénissiane. Vous me direz, ceux qui sont actuellement au pouvoir, ne semblent pas mesurer l’importance des problèmes, quant aux autres candidats, Girard, Dureau, Sandine Perrier (EELV), ont eux aussi pas mal de choses à connaître sur cette ville, d’ailleurs je me demande combien d’entre eux résident vraiment sur la commune

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.