Blocage des lycées : le maire prend la parole

Il était temps que Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, prend un peu de son temps pour écrire une petite lettre aux vénissians, pour nous informer non pas de la situation mais de ce qu’elle pense de ces événements.

Donc, direction le site internet de Michèle Picard, pour enfin savoir ce qu’elle pense de ces débordements et acte de violence. Heu, zut, à l’heure où j’écris cet article, le lien internet ne fonctionne pas :

Capture d’écran 08/12/2018 8h00

Il est quand même incroyable, de ne pas vérifier que le lien mis en ligne soit fonctionnel, au delà, du contenu de cette lettre, on voit bien ici, le manque de professionnalisme des personnes gérant le site internet de la ville puisque le lien nous envoie directement sur cette page https://courriel.ville-venissieux.fr/service/home/~/?auth=co&loc=fr&id=32244&part=2Allez laissons au service concerné encore un peu de temps et je pense que  le lien sera disponible dans la journée 

Il faudra attendre la distribution de cette lettre pour en connaître le contenu. Que nenni, notre journal local Expressions, délocalisé dans les locaux du Sitiv, a bien évidemment, eu connaissance de cette lettre et on apprend que notre maire comprend les revendications des gilets jaunes et celle des lycéens, mais qu’elle «condamne fermement toutes les violences et dégradations de ces derniers jours. »

Le mouvement des gilets jaunes a commencé il y a, à peu près 3 semaines, et comme à leur habitude les politiques réagissent toujours avec du retard, et là on comprend le déphasage entre la réalité des citoyens et nos élus.

Quant à M. Blein député de la 14ème circonscription du Rhône, il a lui aussi réagi, pour dénoncer les actes de violence, mais sa réaction s’est uniquement concentrée sur les réseaux sociaux, et à ce jour aucun article sur son site internet.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.