Boite à souvenirs « André Gerin »

Immigration   Gérin s explique dans les GG  RMC    YouTubeTout le monde se souvient de la fameuse phrase de Mr André Gerin « Non, l’immigration n’est pas une chance pour la France, notre culture, notre identité, nos racines, nos valeurs fondamentales sont en danger…. » Nous serions contraints d’accepter tout ceux qui viendraient dans notre maison France, il faut refuser cette réalité« . Pourtant Mme Parisot, ex présidente du MEDEF avait déclaré « Non on a besoin de cette immigration…. » Les élus actuels, issus de l’immigration sont-ils conscient du discours du Gerin de l’époque. A ce jour, je ne pense pas que Mme Picard ou les élus communistes ont reniés les propos de Mr Gerin.

Remontons dans le passé, et voyons ce qu’avait déclaré Mr Georges Marchais en 1981.
« En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leur familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. C’est pourquoi nous disons : Il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. Il faut résoudre l’important problème posé dans la vie locale Française par l’immigration. Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays. Cela rend difficiles leurs relations avec les Français. Quand la concentration devient très importante, la crise du logement s’aggrave, les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaires pour les familles immigrés plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes ».(Source). Voir aussi l’article de LyonCapitale ou Mme Picard avait déclaré « je n’aurai pas dit les choses de la manière »

Je vous invite à écouter un extrait de l’émission « Les grandes gueules » du RMC

L'info c'est le partage !.

10 Commentaires


  1. je t ai blessé et je m en excuse, mais la charité chrétienne qui t anime et ton côté prof de sciences naturelles font que tu ne me laisses pas tomber
    Eduque moi rend moi meilleur!!!!Je vois en toi un visage tutélaire pouvant me ramener à la raison et pour ca je t en remercie
    Ayant été élevé seul dans la forêt avec pour frères et soeurs une meute de loups les principes de bienséances me sont inconnus
    Qui sait peut-être un futur membre du pc?
  2. Ridfa, si vous n’êtes pas capable de lire plus de 5 lignes qu’un internaute fait l’effort d’écrire, pas étonnant que réflexion et votre humour soient aux niveaux auxquels ils sont. Pour l’intérêt du débat, un peu de respect ne ferait pas de mal. C’est la base de l’échange democratique !
  3. Marine Lepen et le FN sont bien loin de tenir se discours. Elle parle de fermer les frontières, de faire de la préférence nationale pour l’emploi et la Sécu (A qui d’ailleurs? car on est toujours l’étranger de quelqu’un d’autre). Elle veut interdire l’aide médicale d’urgence pour les non détenteurs d’une carte d’identité française, renvoyer les Roms et les délinquants d’origine étrangère dans leur pays (sauf qu’ils sont en réalité à plus de 90% français). En fait elle base sa politique sur la « race française » (qui n’existe pas dans la réalité). Une politique basée sur la faute de l’autre: « l’étranger ». Je dis tout le contraire si vous avez eu le courage de lire ma prose dans son intégralité.

  4. ton récit est semblable a celui du front national. Écoute Lepen sur l’immigration, mais bon tu sais les extrêmes dans le fond se rejoignent

  5. c est possible d avoir un résumé?
    Ca fait longtemps qu on t as pas vue et tu laches tout d un coup?
    Reste calme mon cegetiste on aura d autres sujets ou tu pourras pleurer ta patronne
  6. Le débat sur l’immigration en France est bien trop sérieux et bien trop sensible pour se limiter seulement à ce genre de phrase sortie de leur contexte.
    C’est Pompidou sur demande du CNPF l’ancien MEDEF (syndicat des patrons français) qui décide dans les années 60 d’ouvrir les vannes de l’immigration. Pompidou déclarait en 1963 : « L’immigration est un moyen de créer une certaine détente sur le marché du travail et de résister à la pression sociale ». On constate tout de suite que le but n’était pas le bien des travailleurs français ou étrangers mais plutôt celui des poches des patrons. Comme le système capitaliste arrive toujours à créer plus de misère ailleurs, il sait aussi l’utiliser pour mettre les travailleurs en concurrence les uns avec les autres pour tirer les salaires à la baisse. Soit par l’immigration, soit par la délocalisation des usines quand c’est possible. Personne n’est dupe que la délocalisation n’a pas pour but de fournir du travail aux salariés de ces pays concernés. D’ailleurs les délocalisations seraient beaucoup moins immorales si les nouveaux salariés étaient payés avec le même salaire et avec le même niveau de protection sociale que les anciens salariés métropolitains français. Car en soi, je me fous de savoir par qui est produit le bien que j’achète, ce qui m’importe c’est de savoir si celui qui l’a produit en tire un revenu qui lui permet de vivre dignement (salaire, protection sociale, culture etc…). Peu importe qu’il soit chinois, allemand, marocain ou français. Les choses ont un prix, c’est tout.
    Les pays occidentaux comme la France ont pillé les ressources des pays dont sont originaires les immigrants d’aujourd’hui. Il parait dès l’ores concevable qu’un homme préfère tenter sa chance dans un pays comme la France pour son bien et surtout l’avenir de ses enfants. L’exemple de la Libye où alors que par le passé les candidats à l’émigration étaient quasiment inexistants, c’est par milliers qu’ils essaient aujourd’hui de fuir leur pays en traversant la Méditerranée sur des embarcations de fortune au péril de leur vie depuis que les occidentaux sont venus apporter la démocratie par les armes et ont détruit le pays.
    C’est le même débat sur les Roms. Si on veut trouver une solution à leur malheur, il faut régler leur problème dans le pays d’où ils sont originaires. Sinon ils continueront à fuir leurs pays et donc à migrer en Europe. Où on les traite comme de là où ils viennent. Une histoire sans fin pour cette population.
    De plus il ne faut pas confondre l’immigration et les français qui ont des parents d’origines étrangères. La plus part des personnes de nos quartiers sont nées ici ou ont des enfants qui le sont. Bref pour ma part même un ex étranger qui a passé 40 ans en France et plus français que moi qui n’ait que 31 ans et donc autant de présence sur le sol français. Quoi qu’on dise, il a vécu 9 de plus que moi en France. Par provocation je dirai qu’il est plus français que moi, mais le débat n’est pas là.
    Ce n’est pas un problème de « nationalité » mais un problème de « classe ». Tant que la somme des richesses créées mondialement n’est pas équitablement partagée, il y aura des problèmes sociaux de cet ordre. Un « étranger » qui gagne un bon salaire et qui est traité avec équité n’a aucune raison de ne pas respecter les règles fixées en commun, ni de quitter son pays d’origine (sauf quand on a soif de découverte).
  7. Si Mr Gerin aurait dit ces déclarations pendant sa mandature il aurait été virer au 1er tour des élections Municipales Quand a Mme Picard et son fan club en pense pas moins ils sont sourd Vénissians n’oublier pas que peut être de nouvelles élections se profilent a l’horizon se sera le moment de juger et d’agir et de sanctionner ! ! ! ! ! !
  8. Aucun communistes venissians n a dénoncé les propos d André Gerin, « qui ne dit mot…. »
    Le pcf national avait dit a l époque André s’est perdu…
  9. A ecouter remplacer andre gerin par jean marie le pen y’a pas une feuille de papier entre les deux
    ET PICARD ne semble pas le renier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.