Brèves de campagne : du virtuel au terrain ou vice-versa

Le virtuel rentre aussi en période électorale puisque le contact avec les habitants ne se fait pas uniquement sur le terrain, certains partis ont pris le pari de faire campagne sur la sphère internet via des sites internet ou par la publication de posts via les réseaux sociaux. Certes, on voit encore des militants distribuer des tracts qui comme on le sait finissent par joncher le sol, mais il faut malgré tout marquer sa présence, et tenter de percer l’attention des vénissians pour entamer une discussion. Ce fut le cas ce dimanche, jour du marché du Centre, où l’on pouvait côtoyer les communistes, mais aussi une équipe assez importante de M. Blein arpentant les rues du marché pour essayer de capter l’attention des vénissians.

Concernant le côté virtuel de la campagne électorale, à ce jour, trois candidats ont ouvert leur site internet officiel de campagne : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur les réseaux sociaux, les communistes et les écolos, ne sont pas très réactifs, tandis que pour l’équipe de Com de Yves Blein, on a comme l’impression qu’il compte énormément sur le partage d’information via le réseaux social FaceBook, en sachant qu’à ce jour leur réunion ne rassemble pas grand monde. Peut-être que le lien virtuel ne suffit pas et qu’une nouvelle stratégie sera mise en place dans les semaines à venir.

Sur le graphisme des sites internet, celui des communiste, n’est pas très original, avec toujours une dominance de la couleur rouge, et un titre guère innovateur puisqu’en 2014 c’était michelepicard2014, et idem pour 2020, on a comme l’impression que le renouveau n’est pas d’actualité au service communication. Pour cette année le service communication des communistes auraient dû tenter de trouver un titre neuf, et pas le conventionnel et traditionnel, du nom de la tête de liste.

Pour les écolos, on ne peut pas faire plus simple, car il semblerait que le site a été fait sous la plateforme WordPress, là non plus guère d’originalité dans les couleurs.

Concernant le site internet de la campagne municipale de Yves Blein, il y a une forte ressemblance avec son site officiel en tant que député, et celui concernant les municipales 2020 sous le titre nous-venissieux.fr puisque c’est la société Micro5Lyon, qui a été chargé de l’aspect graphique de ses deux sites qui ont un petit air de ressemblance. Vous me direz, l’équipe actuelle chargée de la communication ne semble pas s’être trop dépensée les neurones pour réfléchir à un concept originale. 

Il serait temps que toutes ces personnes prennent leur courage à deux mains pour affronter la dure réalité du contact, en se présentant au domicile des habitants, qui je le reconnais n’est pas une étape très facile.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.