Chauffage urbain

D’après l’article d’Hervé Pupier du journal Le Progrès, une hausse moyenne de plus de 30% de la facture des usagers a été constaté par un certains nombres de locataires aux Minguettes. On peut comprendre le mécontentement habitants car cette chaufferie est un vrai gouffre financier et chacun se lance la balle. Pierre Alain Millet est en faveur d’une action judiciaire mais pour lui, il est hors de question que la municipalité s’engage seul, il demande aux bailleurs doivent être partie prenante pour aller en justice. P.A Millet comprend la colère mais il nous explique que cette hausse est attribuée pour 15% à la rigueur de l’hiver et à 10% du prix du fuel. Tout ceci est bien complexe et vraiment difficile à comprendre. Il faut revenir bien en arrière pour essayer d’y voir clair dans cette affaire. Beaucoup de personnes ont essayé de démêlé le vrai du faux mais le dossier est très très compliqué. Alors que faire ? P.A Millet propose de de faire d’important travaux d’isolation afin de réduire la facture comme l’opération conduite à la copropriété Terre des Vignes, mais cette copropriété bénéficie de  millions d’euros de subventions publiques. Alors que les bailleurs entendent P-A Millet car il existe un réel problème d’isolation et ceci concerne tous les bailleurs. Alors messieurs, n’attendez pas que la facture s’alourdisse, faîtes le nécessaire pour effectuer ces gros travaux mais pas dans  10 ou 20 ans.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.