Chauffage urbain : une bien étrange affaire

Le contrat de délégation conclu entre Dalkia et la ville de Vénissieux doit cesser le 31 décembre 2014, et à ce titre la ville doit, soit renouveller le contrat soit choisir un autre mode de gestion. Malheureusement on ne pourra pas en savoir plus. Une annonce devait se faire lors du dernier conseil municipal du 13 mai 2013, mais celle-ci a été repoussé sans trop savoir pourquoi. Suite au déclaration de Mr Girard qui se demandait pourquoi ce retrait au dernier instant, Mme le maire a répliqué en précisant que la ville avait besoin d’un délai supplémentaire pour trancher dans ce dossier sensible et important. Yes Mme Picard ce dossier est sensible, important et un grand nombre de vénissians ne comprennent pas trop bien ce qui se passe dans cette foutue chaufferie, qui rien que pour comprendre l’affaire il faut avoir au minimum un Bac+5 (lol). Quant à Mr Pierre Alain Millet il s’est tout simplement reposé sur le cabinet juridique qui conseille à la ville de prendre au préalable une délibération etc etc, même cela est difficile à comprendre. J’ai l’impression que cette affaire, tout est fait pour brouiller les pistes, lesquelles, on se le demande. Il est certain que la chaufferie a subi d’important changement sans vraiment savoir si cela a été bénéfique d’un point de vue financier. Je souhaite bien du courage aux personnes qui essayent de comprendre tout ce qui se dit ou se fait autour de cette chaufferie.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.