Chaufferie : Chaudière Biomasse à 3.4 millions

En voilà une chaudière qui coûte un sacré paquet d’argent, et la ville avait l’air satisfaite de son installation.

En décembre 2016, Pierre Alain Millet (PCF) adjoint au logement, au développement durable et aux énergies, écrivait sur son blog, sa joie d’inaugurer cette nouvelle chaudière :

Un évènement heureux, l’inauguration de la nouvelle chaufferie biomasse, en fait la troisième chaudière biomasse du réseau de Vénissieux, après les deux premières qui sont dans la première chaufferie… Au total, trois chaudières de 6MW de puissance… (Pierre Alain Millet)

Cette inauguration a été faîte avec la présence de Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, Samia Belaziz, conseillère métropolitaine (en charge du développement des énergies renouvelables et du suivi des réseaux de chaleur urbains), Jérôme Aguesse, directeur de Dalkia Centre-Est et Jérôme d’Assigny, directeur régional adjoint de l’Ademe, et tout ce petit monde était très content de se prendre en photo. 

Mais, y a un petit hic, puisque dans un article du 12 juillet 2018, avec comme titre « un bilan mitigé pour la nouvelle chaudière bio-masse », lors d’un comité des usagers du réseau de chaleur de Vénissieux, on apprend que cette chaudière a rencontré un certain nombre de dysfonctionnement :

  • fuite sur échangeur (27 jours)
  • panne sur le pont grappin (89 jours).

Et ces problèmes ont, selon l’article, eu des conséquences plutôt embêtante : 

La biomasse n’a représenté « que » 46 % du mix énergétique de la chaufferie des Minguettes (1 ). Afin d’atteindre la barre des 50 % d’énergie renouvelable, indispensable pour bénéficier d’une TVA à 5,5 %, l’exploitant, Vénissieux énergies, filiale de Dalkia, a ainsi dû acheter du biogaz (4 %). (Le Progrès)

Mais pour l’élu communiste en charge de l’énergie, le prix de revient de l’énergie produite a augmenté sans avoir un impact sur notre facture.

Bon, alors tout va bien. J’ai donc cherché sur son site pour avoir plus de précision, je n’ai trouvé, aucun article concernant le bilan « mitigé » de cette chaudière à 3,4 millions d’euros. D’ailleurs le journal Expressions n’en parle pas non plus alors que pour l’inauguration, on a eu droit à un bel article.

Notre maire et son adjoint qui étaient présents à l’inauguration devrait nous donner quelques précisions sur ce bilan mitigé.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.