Communiqué de presse de M. Benkhélifa et M. Kessi

Ben-Khelifa-Lotfi_Mokrane KessiIl est rare de voir des politiques être sur la même longueur d’ondes, mais leurs communiqués de presse convergent dans le même sens pour dénoncer l’attitude du service CCAS de la ville suite à l’affaire concernant la suspension des repas et de l’auxiliaire de vie chez une personnes âgée atteinte d’une maladie cognitive et dont l’état de santé se dégrade quotidiennement (lire l’article)

A ce titre ils ont décidé de réagir. M. Benkhélifa (PS) a publié un communiqué de presse ou il déclare :

« Il n’est pas acceptable de laisser des personnes isolées et dépendantes sans trouver des solutions pérennes. »

Idem pour M. Kessi adhérent « Les Républicains » qui ne supporte pas les injustices envers les personnes âgées, ou qui rencontrent des difficultés financières, ou autres :

« Je suis profondément attristé et scandalisé par les méthodes arbitraires du service municipal chargé du portage de repas en direction d’une personne âgée de notre ville »

Communiqué de presse de M. Benkhélifa du 19 août 2015

Situation au CCAS
Le 11 août dernier, une famille vénissiane a eu la très mauvaise surprise de voir que le repas n’avait pas été livré à une personne âgée dont l’état de santé nécessite une grande présence. Le CCAS a aussi fait retirer l’auxiliaire de vie qui avait en charge la personne âgée. La raison invoquée serait la présence de punaises dans l’appartement. Comment peut on refuser de servir l’unique repas d’une personne âgée alors qu’il s’agit justement d’une personne fragile nécessitant un renforcement de la prise en charge? Dans le pire des cas, les repas peuvent être déposés devant la porte de l’appartement sachant que les punaises ne se déplacent pas si facilement. Nous ne pouvons pas rester insensible à cette situation, qui, nous l’espérons, est unique. Il n’est pas acceptable de laisser des personnes isolées et dépendantes sans trouver des solutions pérennes. Nous avons alerté les services de la ville et du bailleur. Nous espérons que la livraison des repas à cette personne vulnérable reprendra dans les plus brefs délais.
Lotfi Benkhélifa pour le Groupe des Elus Socialistes et Républicains (Voir le site ICI)

Communiqué de presse de M. Kessi « Les Républicains » du 19 août 2015
Suite à l’article publié sur VénissieuxInfos, je suis profondément attristé et scandalisé par l’attitude du service municipal chargé du portage de repas en direction d’une personne âgée de notre ville. Je viens de rencontrer la fille de cette dame âgée et malade et je pense le CCAS vénissian a touché le fond. Pour des raisons de soi-disant punaises de lit, la ville suspend la livraison des repas ainsi que l’auxiliaire de vie, n’est-ce pas ici mettre en danger une personne âgée en situation fragile ? et cela n’est pas acceptable. 

Y aurait-il des dysfonctionnements au sein de ce service de la ville ? Qui a pris la décision ?
Il est temps que les responsabilités soient établies. Comment en plein mois d’août on se permet de suspendre l’aide au ménage ainsi que la livraison des repas à une personne âgée dépendante, ce sont des raisons qui m’échappent. Alors que Michèle Picard, maire de Vénissieux, met souvent en avant les efforts consentis à l’égard de nos anciens. N’oublions pas que 12,1% du budget de la ville est consacré à la Famille, au Social, Logement et Santé ce qui représente une somme de 13,6 millions d’euros d’argent public. Cette dame a la chance d’avoir des enfants qui sont intervenus à temps, on peut alors imaginer le pire, si cette personne malade âgée de 79 ans aurait été seule. Est-ce de l’incompétence ou un malentendu ? d’un service qui semble être en déliquescence. Cela ne plus durer et il est temps de revoir l’organisation de ce service car il y va de la santé des plus fragiles. Enfin il est aussi temps que les élus de notre ville se mettent réellement au travail à défaut de faire des constats de politique nationale pour se dédouaner de l’incapacité à gérer notre ville.
Mokrane KESSI républicain Vénissieux. Tel 0651908366. Page FaceBook → ICI

L'info c'est le partage !.

13 Commentaires

  1. annie
    mais tu en es encore à croire qu on a des elus communistes?
    sur le papier peut etre dans les faits ils sont plus proche des neo conservateurs americain
    j aurais beau crié que je suis un acteur porno la realité de ma pathetique vie sexuelle me ramene à la raison
  2. Rien n’excuse,
    les grands discours ont à peine 6 mois….
    Les maires pensent-ils qu’ils seront toujours « protéges » et à l’abris de la précarité ….. À 6000 par mois on peut le croire, il ne faudrait cependant pas insulter l’avenir
  3. Almpyr
    Comment avez vous eu l’info qu’il s’agit d’un agent du CCAS?
    Si c’est le cas un manque total de coordination avec l’élue et le directeur du CCAS …..
    Les agents doivent être informés que toutes décisions aussi grave doivent être soumises à l’élue ou au directeur, qui je pense aurait rejeté cette décision contraire au communisme.
  4. Franchement en arriver a cela prouve que notre ville ne fonctionne pas comme les autres. Un agent ou responsable du ccas qui décide seule de suspendre des repas pour une personne agée sans que sa direction ou un élu ne soit informé qui dirige dans cette ville? L’élue de ce service a du souci a se faire ou alors elle est dépassée par son mandat. Je n’ai jamais vu cela ailleurs et c’est inédit à Vénissieux. La personne qui a pris cette décision doit se remettre en question. Et Mr KESSI et BENKHELIFA bravo pour la convergence intelligente dont vous faites preuve.
  5. C’est scandaleux!
    Force est de constater que la majorité en place s’éloigne de plus en plus de son rôle et de son devoir.
    Je n’ose pas imaginer si cette décision avait été prise par un élu du fn par exemple.
    On aurai eu droit à un discours des communistes qui aurait appelé à plus
    D’humanité.
    Madame le maire je vous recommande un livre :
    « indignez vous  » de Stéphane hessel.
    Puissiez vous trouver l’inspiration.
  6. Oui annie brouet cela ne passe pas. Cette dame de 80 ans est très affectée par ce qui lui arrive. Elle demande a sa fille pourquoi on ne vient plus la voir. Notre société et son fonctionnement doivent tout faire pour que nos anciens soient dans le respect que nous leur devons pas seulement dans des grandes déclarations lors de semaines bleues mais dans les actes…
  7. Il faut sans tarder que des plaintes soient déposees contre la ville. Sa suffit les betises. Prudhomme latour elle se reveille quand ?
  8. Enfin une preuve de grande intelligence que d’avoir a même opinion venant de deux partis différents.
    Je suis très sensible à cette article car les élus directement et les citoyens plus généralement ont une obligation morale vis a vis des anciens! Ne part t on pas la de « non assistance a personne en danger » dans ce cas de figure ?? Imaginez le nombre de personnes âgées qui vivent seuls sans famille et qui auraient pu se retrouver dans la situation de cette dame ? Ils auraient pu mourir de faim ou de manquement de soins!! c’est tout simplement inadmissible et j’espère que pour UNE fois au 9 ième étage il y aura des sièges qui se libéreront suite aux trop nombreux manquement et dysfonctionnement constatés sur cette ville. Si ce n’est pas fait cela impliquerait que Madame PICARD cautionne ce genre de manquement car dans le privé quand on faute trop souvent soit il y a mise a pied provisoire sans solde soit licenciement sec; preuve que l’employeur prend ses responsabilités…. Alors a quand le tour à la mairie ????
  9. l’incompétence et le dysfonctionnement de ce niveau sont intolérables.
    Madame le Maire rétablissez vite les services pour cette dame.
    Ces services sont déjà très difficiles à obtenir par contre pour les supprimer vous avez fait vite.
    Arrêtez vos discours et agissez.
    Mokrane et Lotfi bravo pour vos interventions, mais la situation va perdurer car il ne faut pas être compétent nous l’avons vu avec l’affaire Alexandre Dallery mais des béni oui oui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.