P.A.M : pour une gratuité des transports en commun. Est-ce une bonne idée ?

La période électorale apporte toujours des idées qui font plaisir aux électeurs, ainsi l’élu communiste, adjoint à Vénissieux, conseiller métropolitain, président de la Sacoviv, a posté un article dont le itre est « Vers la gratuité des transports, une contribution communiste.». Tout un programme. 

Il souhaite dans un premier temps que cette gratuité pour les pour les lycéens et étudiants, pour les chômeurs et les bénéficiaires de minimas sociaux. L’idée en soi, n’est pas si mauvaise mais peut-on considérer que c’est une bonne idée;

Pourtant, selon un rapport provisoire du sénat « la gratuité totale des transports collectifs ne constitue ni une fausse ni une bonne idée en soi; tout dépend dans quel but elle est mise en œuvre ». Le paradoxe est que ce rapport a été rédigé par un élu du groupe Communiste républicain citoyen et écologiste au nom d’une mission sénatoriale qui « prône la prudence vis-à-vis de ce débat sur la gratuité qui s’est enflammé à six mois des élections municipales ». (BFM).

M. Millet peut clamer haut et fort que la gratuité est une bonne chose, un rapport d’un de ses collègues communistes semble pensait le contraire car si la gratuité doit être mise en place pour tout le monde comme semble le préconiser le communiste, celle-ci n’attirerait pas forcément les automobilistes.

Le rapport préconise plutôt de trouver des financements alternatifs au paiement par l’usager comme la taxation des plus-values immobilières liées aux infrastructures de transport et il prône un retour à une TVA à 5,5% sur les services de transport de voyageurs.

En conclusion le rapport du sénat conseille d’éviter une paupérisation des autorités organisatrices des transports

« Il faut éviter tout risque de paupérisation des autorités organisatrices des transports, qui vont devoir faire face à des investissements importants, en particulier afin de financer l’acquisition de matériels plus écologiques ».

Et là, on voit bien qu’à quelques mois des élections municipales et métropolitaines, tout est bon pour attirer l’électeur. De plus, on sait l’élu communiste utilise souvent le vélo électrique, tandis que notre première magistrate ne doit pas souvent utiliser les transports en commun.

A lire

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.