Sécurité : thème central de la campagne électorale 2020

La sécurité, thème central de cette campagne électorale, puisque tous les candidats sont d’accord pour dire c’est la première préoccupation des vénissians. Et chaque candidat, font des annonces, qui selon leur déclaration amélioreraient la vie des habitants de la commune.

Certains veulent doubler le nombre de policiers municipaux, voire tripler leur effectif, mais aussi augmenter le nombre de caméras de surveillance.

Pour Mme Picard, pas d’augmentation des effectifs de la police municipale, mais elle propose de doubler le nombre d’ASVP (Agent de Surveillance de Voie Publique), car selon elle, le nombre total de personnes agissant autour de la sécurité est de 77 agents, et maintien que la sécurité est du domaine régalien, et que c’est à l’état de faire le nécessaire. Alors, je ne sais pas, mais j’aimerai bien connaître le nombre d’ASVP, car il ne me semble pas les voir, les agents du TOP sont beaucoup plus visibles. De plus les fonctions des ASVP ne sont pas forcément identiques à celles des policiers municipaux. Pour Mme Picard, il semblerait que armer les policiers municipaux n’est pas à l’ordre du jour.

Pour Christophe Girard, en cas de victoire, son programme prévoit de tripler et armer les policiers municipaux, tout en créant des brigades canines, à moto et à cheval. Pendant qu’on y est, pourquoi pas en trottinette électrique, à vélo, en quad, etc etc. Comme tous les autres candidats, il propose de rajouter 150 caméras supplémentaires reliées au CSU (Centre de Supervision Urbain). Autre sujet évoqué, l’installation de radar anti bruit qui en fait est un système qui s’appelle « Méduse » et qui est équipé d’une caméra et de quatre micros qui permettent de verbaliser, par exemple, les motos trop bruyantes. Le candidat divers droite, qui a fait de la sécurité son cheval de bataille, parle même d’instaurer un stage de recadrage militaire pour les mineurs délinquants et la suppression des aides municipales aux familles. Cela nous rappelle quelques idées du Rassemblement National

Le député Yves Blein (LREM) qui se présente sans étiquette, propose, de doubler le nombre de policiers municipaux, armés et dotés de caméras. Comme Christophe Girard, il compte mettre en place une brigade canine, d’augmenter les caméras de vidéoprotection, pour les porter à 300. A la différence du candidat de la droite, il ne propose pas de stage de recadrage militaire, mais de mettre en place des chantiers d’intérêt général, pour les jeunes en situation de décrochage, tout en recrutant une équipe d’éducateurs. En terme de sécurité dans les transports en commun, il propose une brigade de sécurité. N’est-ce pas à la Métropole, et au Sytral de prendre en charge la sécurité dans les transports en commun ? 

Pour Damien Monchau du Rassemblement National, on reste dans les mêmes propositions, tripler les effectifs policiers, l’armement des agents de police municipale, et une brigade canine. Et face aux primo délinquants un long stage de citoyenneté, d’expulser de leur logement social, les multirécidivistes, et leur famille en cas de carence éducative. Légalement, je ne sais pas si cela est possible, mais lui aussi devrait aussi nous expliquer, le terme long stage de citoyenneté.

Ne parlons pas de Sandrine Perrier, tête de liste EEVL (Ecologie), l’augmentation du nombre des policiers n’est pas la solution et qu’il faut agir sur les racines de ces phénomènes. J’ai comme l’impression que les écologistes ne sont pas sur la planète Vénissieux.

Mais toutes ces mesures, ont un coût, malheureusement aucun des candidats, n’a été capable de nous donner un chiffre précis sur leurs propositions, M. Blein se contente de dire, que le coût a été évalué en fonction des capacités financières de la commune et en baissant les impôts.

Heu, si vous comprenez quelque chose je suis preneur.

Alors il serait temps que les tous les candidats nous donnent exactement le montant exact de leurs propositions et comment comptent-ils les financer.

Vous pouvez retrouvez tous les détails de leurs propositions dans chacun de leur programme que vous avez ou devriez retrouver dans votre boîtes à lettre.

Le journal Le Progrès a publié un article en date du mercredi 19 février où vous pouvez retrouver toutes les propositions des 8 candidats aux élections municipales de mars 2020.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.