Conseil de quartier Anatole France / Paul Langevin

Que dire sur ce conseil de quartier, qu’il y avait très peu d’habitants malgré les nombreux problèmes de ce quartier. Et qu’apprends t-on de beau, et bien rien de spécial, Mr Millet essayant de justifier les réalisations de la ville et faire accepter le projet Vénissy et les nombreux projets de constructions  qui vont être réaliser.

Mais parlons de cette fameuse rue sans nom qui se trouve dans le secteur Bourdarias qui permettra de relier la rue du 8 mai 1945 à la rue des Martyrs de la Résistance. Les travaux de cette rue ont été terminé en 2009 et d’après le journal le Progrès les coûts des travaux d’un montant de 830 000 euros s’étaient avérés insuffisant en matière de sécurité, ouah sacré somme. Alors une sacré somme a été dépensé pour la création de cette nouvelle rue, qui ne dit pas encore son nom, et de plus on a rien prévue pour sécurité, et il a fallu des pourparlers et de nouveaux travaux pour la sécuriser, de plus cette rue a mis du temps à ouvrir. Pour moi, et les vénissians c’est un vrai gaspillage de l’argent public, de plus ce n’est pas la première fois, car je reviendrai sur la fameuse réhabilitation du parking le Couloud (390 000 euros) et ce parking reste toujours à moitié vide, la nuit y compris.

Autre sujet tabous et énervant, le chauffage, Pierre Alain Millet nous a fait comprendre que le risque d’augmentation des charges à prévoir car il a annoncé qu’en 2010 le gaz coutait 44 euros et aujourd’hui il passe à 56 euros. Cà ce n’est pas une bonne nouvelles.

Encore un conseil de quartier qui n’a pas satisfait les habitants, et ce n’est pas terminé. !!!!!

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.