Conseil de quartier : Parilly

Cela devient coutumier dans les conseils de quartier, tous les habitants se plaignent de cette sur-urbanisation de la ville ce qui engendre des problèmes au niveau des stationnements, de la sécurité routière et du nombre de places dans les écoles etc etc … Une soixantaine de personnes pour ce conseil de quartier qui inclut certains techniciens de la ville et des adjoints sinon, il n’y avait pas foule comme c’est le cas dans de nombreux conseils. Malgré l’intervention des élus, des techniciens, et celle de Mme Picard qui n’a pas vraiment convaincu les participants. Et qu’a-t-elle trouver comme excuse ? Et bien elle s’est contenté de dire « La ville ne peut pas s’opposer à un permis de construire qui respecte les termes du Plan Local d’Urbanisme (PLU), mais nous travaillons avec les bailleurs pour permettre une bonne intégration dans l’environnement  » et toc, mais madame le Maire, qui régit les termes du PLU, nous aimerions bien le savoir !!!. Concernant l’environnement, voici que Pierre Alain Millet précise « Oui la ville évolue et la voiture ne pourra plus à l’avenir prendre toute la place. Il nous faut trouver les bons compromis en la matière en s’appuyant sur des règles permettant aux automobilistes, piétons et cyclistes de cohabiter de manière satisfaisante » et toc, ah ok mais quels seront les compromis et les termes, il ne le précise pas. Mais voici une petite anecdote concernant monsieur Environnement : je le vois souvent prendre sa voiture (sûrement un diésel) pour aller de son logement à la mairie, alors pourquoi ne prend t-il pas le tram, le vélo ou simplement à pied, mais l’autre jour au centre ville je l’ai vu en vélo, ouah chouette, le problème c’est que ce vélo appartient à la ville qui met à disposition de ses agents des vélos électriques. Ce geste est certainement fait pour donner l’exemple, mais pourquoi ne l’a-t-il pas fait plus tôt.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.