Conseil de quartier Pasteur

Une cinquantaine d’habitants pour le rendez-vous du conseil de quartier Pasteur Monery. Les questions sur le mauvais état des rues ou de la propreté ainsi que la circulation des poids lourds ont fait réagir Mme Picard, c’est la faute du Grand Lyon, à chaque fois les élus se renvoient la balle. Ce n’est pas notre faute, c’est la faute à l’autre. Mme le Maire a déploré l’absence du Grand Lyon pendant les conseils de quartier alors que dans les autres communes le Grand Lyon est représenté. Moi, je ne sais pas je n’ai pas été voir. La sécurité a aussi été abordé et qu’à répondu Mme le Maire, et bien elle a repris son magnéto et a répété ce qu’elle a dit dans les autres conseils  » c’est l’état qui est charge de la tranquillité et de la sécurité des citoyens, or l’état se désengage. Mais avec ces 28 policiers municipaux la ville ne peut pas assurer la sécurité et la tranquillité. Elle a conseillé aux habitants d’envoyer leurs courriers au commissariat et une copie à la mairie. En rajoutant ‘je n’ai pas un képi sur la tête’. A çà, on avait remarqué qu’elle n’avait pas de képi, aux prochains conseils de quartier, elle dira qu’elle n’a pas d’uniforme bleue. Bilan de ce conseil, je constate le même discours de Mme Picard et Mr Thivvillier, mais je pense que là ils ont été un peu trop loin dans la façon de présenter les choses. Ils se sont bien foutus du monde. Mais alors arrêter de vous présenter à ces réunions, qui doivent vous prendre la tête, et rester dans votre forteresse, bien assis confortablement. Décidément, les élus ne changeront pas. A nous de les faire partir.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Effectivement, ce sont les mêmes discours de la part des élus, mais çà on s’en doutait un peu. Il faut un réel changement pour 2010, et pour ma part je preneur de toute initiative qui pourrait faire avancer les choses. Mais avant tout il faudrait des volontaires pour étudier les dossiers, afin de pouvoir justifier toutes les critiques envers la municipalité.
  2. Bonsoir .J’ai l’impression que Mme Picard, M.Thivillier et m.Falconnet tiennent les mêmes propos à tous les conseils de quartier.Le conseil du centre était du même acabit.Pour les faire partir il faudrait convaincre les abstentionnistes d’aller aux urnes en 2014.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.