De la Louisiane aux Minguettes

Non, je ne vous offre pas un billet aller retour, de la Louisiane aux Minguettes, mais simplement une énième inauguration par Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, de 38 logements, en accession sociale dans une résidence au doux nom de Louisiane qui rappelons le est un État du Sud des États-Unis. Bon, on a éviter les noms, comme Moscou, ou Léningrad, c’est déjà pas mal !!!

Une fois de plus, donc, notre maire, a fait son discours pour dire que du bien sur la rénovation urbaine, et qui n’est pas finie puisque d’ici là, elle risque fort bien de faire d’autres inaugurations car plus de 80 logements supplémentaires (sociaux et accession sociale, ou libre abordable) sont prévues d’ici 2022

« D’autres lots suivront d’ici 2022, les lots 5 et 1 notamment, soit plus de 80 logements supplémentaires, en logements sociaux, en accession sociale, ou en accession libre abordable. » (Michèle Picard)

Selon notre maire, le plateau des Minguettes commence une deuxième vie, moi j’ai comme l’impression qu’elle ne sait pas comment se déroule une vie aux Minguettes, et que ses rares passages ne se font que dans le cadre des inaugurations où lors des assemblées générales de quartier, ou bien évidemment lors de nouvelles élections. 

Mais on va encore s’attendre encore à de grands discours puisque un nouveau programme national de renouvellement urbain (2017-2024) est déjà d’actualité avec une concertation qui est actuellement en place et qui concerne la ZAC Marché / Monmousseau / Balmes

«Le périmètre ciblé, va nous permettre de réussir l’accroche, et la jonction entre les pentes du plateau des Minguettes, et le centre-ville de Vénissieux. C’est un objectif majeur, et le désenclavement du quartier, après l’arrivée du Tramway, va connaître une nouvelle étape. » (Michèle Picard)

Et les réhabilitations, des résidences Edouard-Herriot (200 logements), et Couloud (220 logements). Pour la résidence Edouard Herriot, elle est déjà en place depuis un moment, pour ce qui concerne le Couloud, j’aimerai bien que Mme Picard, se déplace pour expliquer, la date de début des travaux ?  Quelles seront les améliorations apportées dans les logements ?  etc etc, car du côté de la Sacoviv, c’est le silence total !!!

Bon, et pour ne pas en rater une, Mme Picard a une fois de plus parler de l’austérité gouvernementale pour finir son discours par Vénissieux, urbaine et humaine, solidaire et à l’écoute des habitants.

Heu, là, j’ai comme un doute, sur l’écoute des habitants.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.