Les chiffres de la police municipale

Et bien voilà une nouvelle qui va redonner le sourire à Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, puisque Expressions et Le Progrès ont publiés les derniers chiffres de la police municipale, mais qu’est-ce que j’entends dans ma tête, un  air de musique que notre maire pourrait même en faire sa devise :

« Tout va très bien, Madame la Marquise, Tout va très bien, tout va très bien. Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise ». 

Plus sérieusement, selon l’article du Progrès plus de 3 100 PV ont été dressés depuis le début de l’année. Une nette augmentation, car si je me souviens, durant les quatre derniers mois de l’année 2018, le chiffre était de 1 850 procès verbaux dont 160 concernaient des rodéos survenues lors des cortèges de mariage.

Pour être plus précis, au premier trimestre 2019 il y a eu 3 125 procès verbaux, 79 interpellations concernant les stupéfiants, et 189 signalement ont eu lieu de la part des citoyens via le Clic (Contact Local Information Citoyenne) mis en place depuis février 2019. La vidéo verbalisation a permis de verbaliser 1 650 contrevenants.

J’ai en vain cherché plus de détails sur le site de la ville, je n’ai pas trouvé grand chose, ou alors ces chiffres seraient-ils uniquement réservés à la presse. Les citoyens ont quand même le droit d’y avoir accès. Je reste même étonné que Mme le maire n’ait pas publié un article sur son site internet, puisque elle a la responsabilité de la délégation sur la sécurité.

Mais peut-on se satisfaire ou se réjouir, de ces derniers chiffres de la police municipale et faire un grand Youpi à Mme Picard, alors que Christophe Girard (Divers droite) a déclaré que la police municipale fait le minimum.

En tout cas, même si notre majorité communiste semble se satisfaire de ces chiffres, on peut se demander pourquoi les habitants sont de plus en plus mécontents.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.