Deux pannes de chauffage en 48 heures

L’hiver frappe à notre porte, et on a comme l’impression que le scénario se répète chaque année, car en l’espace de 48 heures, deux pannes sur le réseau de chaleur ont privé de chauffage les habitants et certaines écoles de plusieurs quartiers de la commune.

Les techniciens de Vénissieux Energie sont intervenus rapidement, mais certains locataires du Monery sont restés sans chauffage toute une nuit, alors que les températures étaient à la baisse. Mais pour M. Millet, adjoint au logement, et Président de la Sacoviv, « c’était supportable puisque les tours ont été récemment rénovées ». Les habitants de ce quartier apprécieront sa déclaration faite au Progrès.

La première panne était la conséquence d’un incident sur un chantier au Monery, mais une autre panne est intervenue le lundi aux alentours de 22h30 vers le quartier du cinéma et qui a impacté le quartier sur Lénine ainsi que des écoles et le collège Paul Eluard. Mais toujours selon l’élu communiste au logement, ce type de panne est fréquent dans ce quartier dès les premiers froids :

« Les températures chutant, on tire plus sur le réseau. Il y a dès lors plus de débit d’eau. Cela augmente la pression et fait apparaître les points de faiblesse. »

Mais si ces problèmes sont fréquents et que l’on connaît les points de faiblesse, pourquoi ne pas y remédier une fois pour toute, et partir du principe que depuis 2015, c’est la Métropole qui a en charge le réseau de chaleur de la ville, n’est pas une excuse en soi. Mais avant c’était bien la ville qui en avait la gestion ?.

Et toc, M Millet lance une pique contre la Métropole qui considère « qu’elle n’a pas une organisation de proximité pour gérer ces situations exceptionnelle ». Les responsables de la Métropole apprécieront aussi cette petite pique.

Du côté de l’opposition, c’est le silence total hormis le nouveau groupe Ensemble pour Vénissieux et son conseiller municipal, Farid Ben Moussa, qui a posté une vidéo dénonçant « l’inhumanité » de l’élu en question.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.