Du rififi à droite : des opposants dans l’opposition

Que se passe t-il dans le clan de Girard. Des « tensions » internes qui arrangent bien les affaires des élus de gauche. Après avoir mené une belle campagne électorale, voilà que ces certains de ces élus de droite ont subitement décidé de créer un nouveau groupe. Les élus concernés sont Mr Ghoulia (UMP) et Yves Di Maggio (UDI). Ils ont aussi le soutien de Nasser Djaidja et Yvonne Lyon qui siègent eux aussi au conseil municipal. D’après mes infos, ces personnes ont même demandé à être reçu par Mme Le Maire. A titre personnel et cela n’engage que moi, je pense que Mme Picard a bien reçu les conseillers municipaux concernés. Mais bon il ne suffit pas de penser, mais d’avoir des preuves, et il est difficile en ces temps de faire délier les langues, surtout lorsqu’il s’agit de tension interne au sein d’un groupe.

Quel est le but recherché par le « groupuscule » ?

Leur intention est-elle de faire en sorte que Mr Girard ne soit plus le candidat de la droite à la prochaine élection ? mais plutôt faciliter et préparer le terrain pour le parachutage d’une personnalité de la droite lyonnaise. Certaines rumeurs disent que Mme Nora Berra serait intéressée par Vénissieux. Une information à vérifier !!!

Pour Mr Girard, il n’a pas lieu d’en faire tout un plat, et part du principe que l’affaire est close, et tout est rentré dans l’ordre. Ce qui me laisse un peu perplexe car il n’y a pas de fumée sans feu.

Aucune info n’a filtré concernant la réunion de travail qui était prévue le mardi 15 avril 2014 entre Mr Girard et cette petite équipe d’opposants.

Des opposants dans l’équipe de l »opposition municipale. Trop fort ces gens de droite, encore une fois ces tensions internes n’arrangent pas vos affaires et vous donner une mauvaise images aux électeurs (trices) qui vous ont fait confiance.

Une fois de plus les rivalités internes vont au détriment des vénissians, qui déjà déçu par cette élection se retrouve à constater que des divergences opposant Messieurs Ghoulia, Di Maggio, Djaidja et Mme Yvonne Lyon à Mr Girard ne vont pas dans le bon sens. J’ai maintes fois entendu dire par certains colistiers, que Mr Girard n’était pas à la hauteur, qu’il n’avait pas assez de charisme pour remporter cette élection etc etc. En tout cas les chiffres sont là, il a réussi a faire au second tour un score de 30 %, ce qui prouve que malgré les critiques il a réussi à faire émerger une nouvelle droite à Vénissieux.

On connaissait les tensions internes au sein du PS, voici que la droite s’y met aussi. Et tout ceci arrange bien les affaires des élus communistes qui sereinement ont réussi à remporter l’élection. Messieurs les socialistes et de l’UMP-UDI, vous devriez prendre exemple sur la solidité des élus communistes et apparentés communistes.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Est ce une info ou une rumeur ? La municipalité en place a interet à faire croire à une division de la droite. La possibilité d’un nouveau vote à l’automne est réelle et les communistes ont trop peur d’une défaite. Concernant la personnalité de M Girard elle est inattaquable. Ce fut le candidat le plus honnète et le plus compétent de la campagne. Si le comportement de ses quelques collistiers est avérés qu’ils sachent qu’ils ne gagneront rien à leur petite rebellion. Ils devront en plus assumer d’avoir essayer de faire perdre leur camp. Il est plus que jamais indispensable que l’opposition au système à Vénissieux se mette en ordre de marche et oublie ses histoire de tout à l’égo !
  2. Il est claire que les élections 2020 sont lancées.Je sais que l’ump a eu beaucoup de mal à clôturer sa liste de 49 noms et que Girard ne fait pas l’unanimité au sein de son groupe.
    Au lieu de fédérer l’opposition (PS-UMP)il fait le contraire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.