Elections : Yalcin Ayvali, le retour

Ce n’est pas le retour du Jedi, mais un retour à la politique de M. Yalcin Ayvali qui a décidé lui aussi de se lancer dans la course aux municipales. Ce n’est à priori, pas un novice en politique puisqu’il s’était présenté aux élections législatives de 2017, sous l’étiquette du Parti Egalité Justice (PJE).

En 2017, sans être forcément connu, il a pu avoir sur la commune de Vénissieux, 1.31% des suffrages exprimés, soit 131 voix.

Pour les élections municipales, il a décidé de monter une liste indépendante, avec le logo UCIV (Union des Citoyens Indépendants de Vénissieux) qui regroupe des vénissians sans étiquette politique.

Un candidat, qui risque, une fois de plus, d’élargir la dispersion des voix, qui arrangerait bien la majorité actuelle.

Au début de la campagne électorale, on l’a souvent aperçu dans le local et aux réunions du mouvement Nous, Vénissieux de Yves Blein mais il semblerait que cela ne lui convenait pas, et a donc décider de voler de ses propres ailes, et ceci quelque soit les difficultés auxquelles, il devra faire face, notamment, réussir à trouver les 49 noms, en respectant la parité.

Alors que peut apporter de plus une énième candidature ? Selon Yalcin Ayvali, son objectif est de proposer « une vision novatrice de la politique locale », tout en demandant aux vénissians de « donner une chance à des listes nouvelles et transpartisanes ».

Il propose un programme axé sur les différentes problématiques de la ville. Comme tous les autres candidats, la sécurité est un point important, à la différence qu’il utilise le mot sérénité. 

Dire que cette nouvelle candidature apportera un nouveau souffle dans la politique vénissiane, rien n’est sur, car il sera difficile pour M Yalcin Ayvali, et ses colistiers de convaincre les électeurs de poser leur bulletin pour sa liste, face aux candidats aux moyens financiers et matériels beaucoup plus important.

Le slogan du candidat indépendant, « Tous ensemble pour l’avenir de Vénissieux », suffira t-il à peser dans la balance électorale, peu importe, car selon ce candidat, le fait de proposer autre chose est déjà une victoire démocratique et républicaine en soi.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. C’est tout l’enjeu du débat démocratique, celui de proposer des idées nouvelles et indépendantes des appareils qui parfois musellent les petites gens. Yalcinn est un garçon intelligent et honnête et nous aurions tort de ne pas l’écouter car comme les autres candidats, sa contribution viendra en s’ajoutant à la valeur de notre cité laquelle n’a d’objectif qu’à servir l’intérêt général.. Le débat continue, les jeux ne sont pas sont fait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.