Exclu du parti LR : Mustapha Ghouila, Hervé Cabrelli et Jean-Pierre Communal-Haour persistent !!!

Mustapha Ghouila, Hervé Cabrelli et Jean-Pierre Communal-Haour, ont décidé de continuer leur bras de fer avec Alexandre Vincendet, maire de Rilleux, mais aussi président de la Fédération Départementale  du Rhône du parti LR.

La décision des trois membres de rejoindre Yves Blein, n’a semble t-il pas été de bon goût pour la fédération départementale qui a décidé lors d’une réunion en date du 06 janvier 2020 de les exclure, par le seul fait d’avoir rejoint la liste du député LREM.

Les intéressés ont rapidement réagit par une lettre datant du 07 janvier 2020, où il précise que l’article 5 du règlement n’a pas été respecté :

Article 5 SANCTIONS A L’ÉGARD DES ADHÉRENTS

  1. Les sanctions applicables aux adhérents du Mouvement sont : L’exclusion, qui est définitive ; La suspension dont la durée varie de 6 mois à 3 ans en fonction de la gravité des faits reprochés La révocation des fonctions et/ou mandats des cadres.
  2. Les sanctions à l’égard des adhérents sont prononcées à l’issue d’une procédure contradictoire dans le cadre de laquelle le dossier est communiqué à l’intéressé qui peut demander à être entendu. La décision de sanction est notifiée à l’intéressé par lettre recommandée avec accusé de réception.

La question est de savoir pourquoi, ces trois membres LR, dont un a soutenu Laurent Wauquiez, et qui aujourd’hui se retrouve du côté de Valérie Pécresse, n’ont pas pris le chemin qui mène à Christophe Girard, dont la candidature est soutenue par LR.

Les voies du Seigneur sont impénétrables, et nos trois mousquetaires, ont décidé de braver l’autorité en précisant que leur décision de rejoindre Yves Blein, s’est uniquement basée sur le fait que M. Girard, après trois campagnes municipales, n’était donc pas le meilleur candidat pour prendre le siège de Mme Picard (PCF)

On peut aussi se demander pourquoi le parti LR n’a pas donné l’investiture à M. Jean-Pierre Communal-Haour, qui en avait fait la demande au printemps 2019.

M. Girard n’a pas attendu la décision de la fédération départementale pour critiquer le ralliement de Mustapha Ghouila, Hervé Cabrelli et Jean-Pierre Communal-Haour, à la liste Nous Vénissieux, allant même jusqu’à les accuser de « girouettes et d’opportunistes ».

Girouette et opportunisme, deux mots que l’on retrouve souvent lors des campagnes électorales, mais sans accuser qui ce soit, il est clair que dans chaque camp, il y a des opportunistes et des girouettes.

On se souvient de M. Benmabrouk, qui par le passé était au côté de M. Girard, et qui aujourd’hui se retrouve proche des idées de Mme Picard.Et des exemples, je pense que chaque vénissian peut en citer !!!

Quant à M. Ghouila et ses comparses, ils ont décidé de contester la décision de leur instance départementale et qu’ils ne démissionneront pas.

Heu, je pense que vous n’avez pas besoin de démissionner, puisque vous êtes exclues !!!. Bref, ceci dit je me demande bien pourquoi tant persister à rester dans un parti qui ne veux plus de vous, çà c’est un truc que j’ai quand même du mal à comprendre.

On est presque dans le même scénario, que la section PS de Vénissieux, qui a été privée de son élection, remportée par LBK, et qu’ensuite la fédération a mis la section sous tutelle.

Mais démissionner donc de tous ses partis, vous n’en serez pas plus mal

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.