Fort taux d’abstention : le tribunal annule les élections à Malville (Loire-Atlantique)

Voilà une annulation des élections qui devrait faire jurisprudence. C’est par le journal Ouest-France que l’on a appris que le 9 juillet 2020 le tribunal administratif de Nantes annule l’élection des conseillers municipaux et communautaires de Malville et ceci, non pas à cause d’irrégularités mais à cause du fort taux d’abstention : 

« le taux d’abstention, qui s’élève à 55,37 %, a été beaucoup plus important que lors de la précédente élection municipale (34,95 %). le contexte sanitaire  et les  messages diffusés par le gouvernement dans les jours précédant le vote ont dissuadé une partie significative des électeurs de se rendre au bureau de vote le 15 ».

La maire gagnante de cette élection va faire appel de la décision du tribunal,  et en attendant les élus restent à leur place.

Alors que penser du taux d’abstention à Vénissieux qui a atteint le record de 74,41 % soit 3 points de plus que l’élection du premier tour du 15 mars 2020. Ce qui fait que Michèle Picard a été élue avec seulement 2 945 voix des suffrages sur un total de 8 211 exprimés alors que la commune compte 29 602 inscrits sur les listes électorales.

Selon le journal Le Monde :  

« la maire, Michèle Picard (PCF), n’a rassemblé que 9,9 % des inscrits dans cette commune de 65 000 habitants, où seuls 25,59 % des inscrits ont déposé leur bulletin de vote dans l’urne. »

Avec seulement 9,9% des inscrits qui ont voté pour la liste conduite par Mme Picard, on se demande si moralement, elle est légitime pour que sa majorité gère une fois de plus la ville de Vénissieux

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.