Un 13 juillet mouvementé et bruyant

Alors que l’équipe municipale et certains vénissians vont festoyer au parc Dupic, pour le pique nique républicain du 14 juillet, organisé par la ville de Vénissieux, les habitants de certains quartiers vénissians ont dû subir dans la nuit du 13 au 14 juillet, le bruit des jets de mortiers, d’artifices et de pétards.

L’arrêté de Mme Picard interdisant la vente de ces produits dans la commune, et le simple courrier du maire communiste, au premier ministre a fait comme on dit couramment une sorte de pschitt !!!

Ce fût donc une soirée mouvementée à Vénissieux, mais aussi dans d’autres villes de l’est lyonnais. Le tram T4 a fait son arrêt à l’hôtel de ville, ne laissant aux clients que de remonter à pied sur le plateau des Minguettes. Et une fois de plus, la magistrate était absente du terrain, on est bien loin du discours sur la proximité des élus avec les habitants, qui au réveil n’ont pu que constater les dégâts occasionnés : voitures calcinées, feux de poubelles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

BFM Lyon a réalisé un reportage suite à ces événements dans plusieurs villes de la Métropole

Jean Maurice Gautin (PCF) adjoint à la Sécurité, Tranquillité, Marchés forains, Personnel a du pain sur la planche, fera t-il mieux que Mme Picard, qui avait précédemment pris en main la délégation sur la sécurité

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.