Fumer dans les lycées est autorisé temporairement

Et oui fumer à l’intérieur du lycée est aujourd’hui possible pour raison de « plan Vigipirate », pourtant la loi est très claire à ce sujet. 

Le décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 (publié au JO du 16 novembre 2006), fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, modifie les dispositions réglementaires du code de la santé publique prises pour l’application de la loi n° 91-32 du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme. L’interdiction, à partir du 1er février 2007, de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif concerne tout particulièrement les établissements d’enseignement et de formation. En effet, ceux-ci, de par leur vocation même, se doivent d’être des lieux d’exemplarité, de prévention et d’éducation à la santé.  À compter de cette date, il sera totalement interdit de fumer dans les enceintes (bâtiments et espaces non couverts) des établissements d’enseignement et de formation, publics ou privés, destinés à l’accueil, à la formation ou à l’hébergement des mineurs, notamment les écoles, collèges et lycées publics et privés, y compris les internats, ainsi que les centres de formation d’apprentis. Cette interdiction s’applique aux personnels comme aux élèves. Le décret réaffirme l’interdiction de fumer dans les espaces non couverts des écoles, collèges et lycées publics et l’étend aux centres de formation d’apprentis. Aucun fumeur ne devra plus être toléré dans les cours de récréation. De plus, le décret interdit d’aménager des espaces réservés aux fumeurs au sein des établissements d’enseignement publics et privés, des centres de formation d’apprentis, des établissements destinés à ou régulièrement utilisés pour l’accueil, la formation, l’hébergement ou la pratique sportive des mineurs et des établissements de santé.

Et bien, on s’en fout un peu de la loi, puisque au Lycée Jacques Brel, et comme je suppose dans les autres lycées, la loi, pour raison de sécurité, on la met de côté. Et voici l’explication de la direction du lycée Jacques Brel

Dans le cadre du plan vigipirate renforcé, plus aucun attroupement n’est autorisé devant l’établissement. En conséquence, à compter du mercredi 20 janvier 2016, les élèves, étudiants, apprenants et personnels ne seront plus autorisés à sortir du lycée aux interclasses et récréations. Dans ces moments, ils pourront utiliser le hall ou la cour dans laquelle nous mettons temporairement en place une zone spécifique fumeurs qui sera située en contrebas du terrain de sport, au plus haut du point de ralliement des exercices d’évacuation.
Pour la direction 

Donc temporairement on va à l’encontre de la loi ? Est-ce qu’une organisation est mise en place afin d’informer les lycéens sur les dangers de la cigarette ? De plus malgré l’autorisation temporaire de fumer dans l’enceinte du lycée, on voit très souvent des élèves s’attrouper devant le lycée. Donc est-ce la bonne solution en terme de sécurité, je ne le pense pas. Et que fait-on pour les collèges, car là aussi, il y a souvent des attroupements ?

Alors faut-il autoriser les lycéens fumeurs dans l’enceinte de l’établissement, certains sont pour, d’autres pas. Qu’en pensez-vous ?

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.