Geoffroy, Blein et les colistiers

La présence de Mme Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin n’a pas attiré grand monde hormis les colistiers de la liste Nous, Vénissieux et là on se dit que l’ancienne secrétaire d’État à la ville n’a pas pu mobiliser les venissians ou alors l’équipe de Blein, n’a pas fait assez de communication autour de cette rencontre, mais on ne peut pas leur en vouloir, car après plusieurs semaines de campagne, il se peut que les habitants, sont peut-être un peu lassés de tous ces rendez-vous, ou bien le Coronavirus semble avoir pris le dessus et les vénissians évitent les rassemblements, même si le stade 3 du plan gouvernemental n’est pas à l’ordre du jour.

Mme Geoffroy, maire de Vaulx-En-Velin, et qui brigue un nouveau mandat, est donc venu soutenir le candidat Yves Blein pour parler de politiques éducatives que peuvent mener les collectivités.

On a là, donc deux candidats, une socialiste qui mène campagne mais soutenu par le parti LREM et un député LREM, candidat sans étiquette mais soutenu par son parti pour parler d’éducation, et la politique menée par Mme Geoffroy dans la ville qu’elle dirige.

Il est vrai qu’en terme de politiques éducatives, les vénissians se posent des questions, sur la politique menée par Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, qui en 2019 a dû faire face à la colère des parents d’élèves qui ont manifesté devant le parvis de l’hôtel de ville de Vénissieux. A l’occasion de cette manifestation, les parents n’ont trouvé comme seule présence, les forces de l’ordre. Ces parents s’en souviendront certainement lors des élections du 15 et 22 mars 2020.

L’initiative, en elle même, semble intéressante, mais ce qui est navrant c’est le manque de présence des habitants, mais un grand nombre de colistiers étaient présents. 

 

Hormis, être soutenu par le parti LREM, ces deux candidats ont un autre point commun, ils ne feront jamais alliance avec les communistes, et bien que Mme Geoffroy, socialiste, n’a pas été obligé de faire une alliance avec le PCF, par la Fédération du Rhône, à Vénissieux, la situation est tout autre puisque les socialistes sont divisés, car certains ont rejoint Mme Picard, et d’autres sont sur la liste de Nous, Vénissieux.
 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.