Imam controversé à Vénissieux : le silence de Picard et Gerin

M. André Gérin ex élu communiste, qui, quand il s’agit d’Islam, ne rate pas une occasion pour dénoncer l’islamisme et Mme Picard, toujours debout pour défendre le droit des femmes, sont bien restés silencieux sur la venue de M Nader Abou Anas qui fera une conférence dans une salle située entre Vénissieux et Lyon 08, pour semble t-il donner un enseignement public sur « Les causes du divorce ».

Selon l’article de LyonCapitale, Nader Abou Anas s’est fait connaître du grand public lors de la « marche contre l’islamophobie ». L’imam avait apposé son nom, avec 350 autres signataires, à l’appel relayé sur l’espace réservé aux blogs de Mediapart à manifester contre l’islamophobie.

Ses détracteurs lui reprochent certains prêches  sur une vidéo portant sur les conditions de la femmes, et face à cela il s’est finalement retiré en précisant

« comme je l’ai déjà dit depuis des années, j’ai depuis beaucoup évolué et suis revenu sur de nombreux propos qui ne reflètent plus ma position sur ces questions ». (LyonCapitale)

Ces propos sur les conditions de la femme ont été publiés sur le site de → LyonCapitale

Les journalistes du site en ligne a donc essayé d’avoir l’avis de Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, et qui, actuellement est en campagne électorale pour les municipales et métropolitaines de mars 2020, et n’a pas daigné répondre directement, et a préféré laissé son service de presse communiquer à sa place, en donnant comme explication que « les locaux de l’Espace Viviani, où doit se tenir la conférence publique, et le terrain sur lequel l’immeuble était implanté, n’étaient pas la propriété de la mairie de Vénissieux, mais à la métropole de Lyon »

Puisque Mme Picard, renvoie la balle à la Métropole, David Kimelfeld s’est prononcé en condamnant fortement les propos tenus par l’imam Nader Abou Anas, mais que l’interdiction ne peut pas se faire s’il n’y a pas de risque de troubles à l’ordre public

Donc pour le maire de Vénissieux, circuler y a rien à voir, bizarre voire même étrange que Mme Le maire n,’ait pas pris la peine de condamner ou pas, et de ne pas répondre elle-même aux journalistes qui ont essayé de la joindre plusieurs fois.

Mme Picard, avait reçu il y a quelques années Mme Michèle Vianès président de Regards de femmes qui a déclaré que «  ce genre de discours de l’imam n’est pas acceptable dans la République ». 

Alors le silence de Mme Picard, et M Gérin (président du comité de soutien de Michèle Picard) est-il lié du fait que la candidate communiste est en campagne électorale afin de ne pas se mettre à dos une certaine frange de vénissians, ou le fait de se défaire du dossier et déclarer que c’est du ressort de la Métropole.

Les autres candidats Girard (Divers droite), Blein (sans étiquette), Sandrine Perrier (EELV) ne se sont d’ailleurs pas non plus exprimés sur ce sujet.

En tout cas, cette conférence devrait attirer un grand nombre de personnes puisque M Nader Abou Anas compte 187 000 followers sur sa page Facebook, 248 000 abonnés sur sa chaîne YouTube, un compte Twitter avec 11 800 abonnés et un compte Instagram suivi par 56 500 personnes, et ses vidéos de  ont enregistré plus de 10 millions de vues. (LyonCapitale)

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.