Implant contraceptif Essure : la détresse de nombreuses femmes

Les implants Essure, ont détruit le quotidien de nombreuses femmes. L’enquête menée par un consortium de plus de 250 journalistes de 36 pays différents a mis en évidence le faible niveau de contrôle de nombreux dispositifs médicaux. En juillet 2018, la société Bayer annonçait qu’elle retirait cet implant contraceptif très controversé du marché américain. C’est le dernier pays où il était encore commercialisé. Cet implant était utilisé par 200 000 femmes en France et un million dans le monde. (Lire l’article sur 20minutes.fr)

En France, de nombreuses femmes commencent à parler, et à dévoiler que ce moyen contraceptif a parfois détruit voire empoisonné leur vie, suite à de nombreux effets secondaires. Fatigue générale, douleurs atroces et inexplicables, règles hémorragiques, pertes d’audition, de cheveux ou encore de mémoire. De très lourds effets secondaires qui détruit votre quotidien.

Anne Cécile Groléas, conseillère municipale à Vénissieux, et porteuse de l’implant contraceptif Essure. a décidé de raconter son parcours et sa souffrance lors d’une interview sur le site MédiaCité,

Le 20 novembre 2018, elle sort de l’hôpital d’où lui a été retiré cet implant contraceptif en forme de ressort inventé par la société Bayer, mais les conséquences, de cette extraction ont de lourdes conséquences puisque l’on pratique une « hystérectomie totale » qui nécessite une suppression des trompes et ovaires.

Son témoignage est un vrai choc, et en parler, et exposer sa souffrance au quotidien relève du courage.

Lire l’intégralité de son témoignage sur le site de MédiaCité → Implants contraceptifs Essure: « On m’a mutilée pour le reste de ma vie »

Contraception : une Morbihannaise attaque le laboratoire Bayer contre les implants Essure

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.