Incendie de la Mosquée de Bron : le silence de Michèle Picard

Dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 août 2020, un incendie s’est déclaré à la mosquée de Bron. Les flammes ont ravagé les locaux et Chana Benaissa, Président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes Lyon s’est exprimé sur son compte Twitter mettant en cause une piste criminelle et islamophobe :

« La Mosquée Omar de Bron Rhône a été incendiée ce matin vers 4h, une piste criminelle et islamophobe est à l’origine de cet acte odieux que je condamne fermement. Toute ma solidarité et mon soutien aux responsables de l’association ».

 

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman a aussi indiqué que d’après les premiers éléments l’incendie serait « d’origine criminelle ». 

« L’incendie causé par deux départs de feu, dont l’un au niveau de la boîte aux lettre, serait d’origine criminelle ».

Bien entendu l’enquête devrait déterminer les causes exactes de cet incendie, mais le parquet a précisé qu’il y a eu deux départs de feu à deux endroits différents du local.

M. Azzedine Gaci avait annoncé sur son compte Twitter un rassemblement devant la mosquée de Bron pour dénoncer la haine et la recrudescence des actes anti-musulmans

Suite à cet acte, plus de 200 fidèles se sont rassemblés devant la mosquée le samedi 08 août, dont Mme Anissa Khedher (député LREM) qui a tenu a apporter son soutien et sa solidarité à la communauté musulmane

A ma connaissance Mme Khedher, n’est pas vice-Présidente à la Métropole chargée de la Lutte contre les discriminations et égalité femmes/hommes, puisque ce poste est tenu par Mme Picard, maire communiste de Vénissieux et vice-présidente à la Métropole. Et pourtant, il n’y a eu aucun communiqué, ni aucun tweet de sa part, ce qui reste étonnant de l’élue métropolitaine en charge des discriminations. 

Peut-être que Mme Picard, a pris quelques jours de repos, ce qui est tout à fait legitime, mais le fait d’être en vacances ne justifie pas ce silence, puisque le 05 août 2020 elle a posté un communiqué suite au décès de M. Pierre Bonnard, ex élu vénissian. Ce qui prouve que Michèle Picard, est bien informée de ce qui se passe dans les communes de la Métropole et dans sa ville.

Donc, on reste sans voix, sur des faits aussi graves et le silence de Mme Picard, est tout aussi énigmatique, car il ne suffit pas d’avoir le titre, encore faut-il assumer sa délégation et être présente dans ces circonstances assez dramatiques pour la communauté musulmane qui est nombreuse à Vénissieux.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.