Indemnité du maire de Lyon à la baisse, à Vénissieux rien ne change

On aimerait bien savoir ce que pensent les élus EELV vénissians des indemnités des mandats locaux des élus-es, car à priori sur ce sujet, tout le monde est silencieux et aucun élu-e de la majorité ou de l’opposition n’a été capable de nous donner le montant exact.

De plus deux conseillers municipaux de l’opposition du groupe Nous, Vénissieux, ont rencontré il y a quelques jours la première adjointe et le directeur général des services pour un p’tit cours sur le calcul des indemnités et depuis aucun communiqué officiel n’a été publié sur leur page FaceBook, un silence bien étrange, comme à l’époque des films muets.

En attendant c’est Grégory Doucet, maire EELV de Lyon, qui fait la leçon, puisqu’il a décidé de baisser son indemnité de 1 000 euros, le but étant d’augmenter les indemnités des conseillers délégués de 300 euros. Les indemnités des adjoints ne seront pas modifiées.

Mais le maire de Lyon rajoute « qu’il n’est pas question de dévaloriser la fonction de maire »et que « d’autres formes de gratification existent en tant que maire » LyonMag

Nos élus-es et plus particulièrement Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, devrait prendre en compte cet exemple, car cela ne la gêne surtout pas de cumuler ses indemnités de maire et de vice-Présidente de la Métropole.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.