Mme Peytavin est en colère et démissionne du SEPAL !!!

Non ce n’est pas moi qui suis en colère, et pourtant j’ai de bonnes raisons de l’être  :-D , mais Yolande Peytavin, adjointe communiste à Vénissieux qui a rendu publique une lettre adressée au Président de la Métropole, Gérard Collomd, ou elle dénonce les reports répétés d’une délibération par laquelle le SEPAL (Syndicat mixte d’études et de programmation de l’agglomération lyonnaise) devait voter son élection au rang de 6e vice-président afin qu’elle puisse retrouver sa place pour siéger au SEPAL

Elle occupait ce poste en 2014 mais du fait, encore la faute de l’annulation des élections municipales de mars 2014, elle a perdu ce poste qu’elle devait retrouver en novembre 2015. L’élue communiste explique que :

pour des problèmes avec la ville de Vénissieux, la prive de la sixième vice-présidence du SEPAL (1)

Et quelles sont les problèmes de la ville de Vénissieux avec la Métropole, et bien Mme Peytavin espère que ce n’est pas lié au fait que les élus PCF et PG ont voté contre le Pacte de cohérence lors du conseil métropolitain du 10 décembre 2015.

A ce titre elle demande à M. Collomb de l’informer de son positionnement par rapport à cette situation. En attendant, elle a préféré démissionner du SEPAL (Syndicat mixte d’études et de programmation de l’agglomération lyonnaise)

(1)Le SEPAL – Syndicat mixte d’études et de programmation de l’agglomération lyonnaise – a pour vocation d’élaborer des documents de planification pour l’agglomération lyonnaise. Créé en 1985, il a conçu le Schéma directeur de l’agglomération lyonnaise précédement en vigueur. Refondé en 2002 par arrêté préfectoral, son ancien périmètre d’intervention a été modifié pour correspondre au territoire du SCOT de l’agglomération lyonnaise défini par le préfet du Rhône. Le SEPAL est doté d’une structure, d’un budget et de moyens propres. Les élus composant le Conseil syndical et le Bureau sont des élus issus du Grand Lyon, de la Communauté de Communes de l’Est Lyonnais ainsi que de la Communauté de Communes du Pays de l’Ozon.

Les instances du SEPAL au 02 juin 2014 : Le Conseil Syndical s’était réuni pour sa séance d’installation le mercredi 28 mai 2014. A l’issu du premier tour de scrutin, Gérard COLLOMB a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés et a donc été réélu Président du SEPAL pour le mandat 2014-2020. Lors de cette séance, les Vice-présidents et les membres du Bureau ont également été élus :

SEPAL au 02_06_2014

Lire l’article de Expressions sur le même sujet

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Certes Farid, on a les politiques qu’on mérite, mais ce qu’on a vu en Corse dernièrement quand les nationalistes ont « ravi » la région aux partis classiques, donne à espérer qu’on peut changer le cours de l’histoire ou le destin de notre cité.
    Si seulement on s’y attelait sérieusement, tous ensemble, sans étiquettes politiques qui nous rattachent inlassablement à des obsolescences d’un autre âge et sans pression aucune qui purent nuire à un tel projet.
    Si seulement on prenait conscience, la victoire serait inéluctable au bout des efforts et des sacrifices consentis pour y parvenir.

    Mme Peytavin peut bien démissionner ou crier sa colère contre la terre entière, n’y changera rien de la paupérisation grandissante de nos quartiers délaissés et soumis à la vindicte de ses états d’âmes et celles de nos dirigeants en général, qui n’ont de gestion finalement, que leur intérêt propre.

    Un projet politique, voilà ce qui manque à notre cité, et je formule de mes vœux en cette période de Noël , d’en voir un jour la formation, que le courage et la volonté auront façonnée, ébranler un neuvième étage et prier les gardiens de la « citadelle » de prendre congé…du pouvoir. On a les hommes on a les femmes, on a aussi des journaux pour le dire, Vénissieux Infos, ici Vénissieux pour les citer et ton irrésistible humour qui n’en révèlent pas moins une extraordinaire clairvoyance Farid, pour y parvenir.

  2. pfff
    apres on parle du renouvellement des politiques, les elus du SEPAL ont tous la même tete et les mêmes origines
    Me Peytavin « chiale » pour sa vice presidence car il y a une indemnité ?
    On a les politiques qu on merite
  3. Madame Peytavin espère que ce ne sont pas des représailles et pourtant ils connaissent le système pas d’accord dehors j’en est fais l’expérience.
    Boomerang pour tous c’est la politique
  4. ………..
    C’est dommage pour Vénissieux le développement et l’aménagement du territoire se fera sans Vénissieux. Vénissieux n’aura pas son mot à dire. Cette équipe municipale rétrograde archaïque a prit Les vénissians en otage. Patience encore quelques années. .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.