Justice : Michèle Picard finira son mandat de maire

La justice avait été saisie par Farid BenMoussa, élu d’opposition, pour demander l’annulation des élections municipales et métropolitaines, car selon ses dire, il y aurait eu des irrégularités lors des élections municipales et métropolitaines de 2020.

Le recours avait pour but d’annuler ces élections, mais lors d’une premier audience le rapporteur public s’était opposé. Le tribunal a statué et a validé les élections municipales et métropolitaines. Mme Picard, reste donc, maire de Vénissieux, et vice-présidente à la Métropole.

Elle avait été élue avec 40.2% des suffrages exprimés soit 2 945 voix, sur un total de 29 757 inscrits. Lors du second tour le taux d’abstention était de 74,41 % et seulement 25,59 % de participation.

Concernant cette décision de justice, Mme Picard a déclaré dans un communiqué de presse, qu’elle a toujours été sereine et que la justice lui a donné raison. (LyonMag)

M BenMoussa, aurait, selon nos informations, l’intention de faire appel de la décision du tribunal. Il devrait s’exprimer ces jours-ci sur sa décision.

Les affaires judiciaires ne s’arrêtent pas là, puisque l’élu d’opposition du groupe Ensemble pour Vénissieux doit se rendre devant le tribunal de Paris, suite à une plainte en diffamation de Mme Picard, et du directeur de la médiathèque.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.