La CGT dépose des journaux devant la permanence du député

Décidément, la CGT, ne sait plus quoi faire pour un buzz de l’actualité, mais à mon avis, je ne pense pas que le coup soit réussi, bien au contraire. Ce n’est pas la première fois que la CGT s’en prend à la permanence du député de la 14ème circonscription. 

En avril 2019, les retraités Cgitistes manifestaient devant le local du député, et en février 2019, des affichettes CGT étaient collées sur la porte de la permanence.

Cette fois-ci, c’est le  Syndicat général du Livre et de la Communication écrite CGT qui a décidé de déposer des kilos de journaux pour dénoncer la réforme des retraites et celle de la distribution de la presse, comme si le fait d’entasser des tonnes de papiers allaient résoudre quoi que soit. 

 

Mais il en faut bien plus pour Yves Blein qui a publié sur son compte FaceBook un petit commentaire en mêlant ironie et recyclage du papier, précisant qu’il reste très attentif, à la liberté d’expression tout en étant sensible à la préservation de l’environnement, et pour ne pas encombrer les poubelles, il a fait appel à une société vénissiane de recyclage pour que « cette matière première ne se perde pas et que les arbres qui ont été ainsi sacrifiés soient au moins recyclé… »

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.