La diversité : Yves Blein répond au Progrès

J’ai souvent mis en avant la démarche des Marcheurs vénissians, qui ne lésinent pas sur les moyens pour faire parler d’eux, car entre Saint-Fons et Vénissieux, on a le privilège d’avoir deux comités « Vénissieux Saint-Fons En Marche » et « En Marche Vénissieux ». L’un est animé par Anne-Cécile Groléas, conseillère municipale à Vénissieux et l’autre par Soundès Boudjay, suppléante du député Yves Blein.

Bon, vous allez me dire, heu, il a raison le gars du Progrès, pourquoi deux comités locaux, animés par deux vénissianes ? C’est la question que tout le monde se pose et malheureusement les réponses de ces deux animatrices ne sont pas très convaincantes. Toutes les deux nous assurent qu’ils sont complémentaires. Bon, sincèrement j’ai des difficultés à les croire. 

Quoiqu’il en soit, on a comme l’impression que chacune d’entre elle, essaye de faire mieux que l’autre. Entre tractage et discussions sur les marchés, Selfie avec des personnalités politiques, on a comme la sensation que cela reste de pure communication, et bien évidemment le tout est posté sur les réseaux sociaux.

Via son compte FaceBook, le député de la 14ème circonscription du Rhône a réagit suite à un article du Progrès en date du 14 juin 2018 et dont le titre est « En marche ! : Pourquoi deux comités locaux ? », où il est écrit

Yves Blein (LREM), transfuge du PS, a choisi la carte de la diversité en désignant pour suppléante, Soundès Boujday

Cette remarque n’a semble t-il pas été de bon goût pour le député qui selon Le Progrès aurait choisi Soundès Boudjay non pas pour ses compétences mais plutôt pour ses origines. A un moment donné, comme dirait l’autre, faudrait arrêter avec ces histoires de diversité, et cesser de penser que l’on n’a pas de cerveau. Bien évidemment Yves Blein, en tant que politique bien avisé, a répondu avec tact : 

La diversité, écrivez vous, pour signifier que Soundès est d’origine tunisienne. Ne pensez vous pas que cette expressions pourrait, à la longue, devenir un peu lassante, un peu réductrice, voire humiliante pour celles et ceux qu’elle désigne. J’ai choisi Soundès parce qu’elle est jeune,parce qu’elle est active, parce qu’elle est engagée, parce qu’elle est vénissianne, parce que je crois qu’elle pourrait tout à fait me suppléer. Pas parce qu’elle est de la diversité.

Ceci étant clarifié, on peut quand même se poser la question de ces deux comités, et si cela ne va pas porter confusion dans la tête des vénissians et sainfoinards. Il serait peut-être temps que les instances locales et le député, mettent de l’ordre.

Sans être dupe, on sait que  les élections municipales de 2020 ne sont pas très loin, et une éventuelle candidature et victoire de M. Blein, ferait de Soundès Boudjay, la nouvelle députée de la 14ème circonscription du Rhône. Quel serait donc le rôle de Mme Groléas, dans ce cruel monde politique.

Bien sur, cela reste de la politique fiction, et à ce jour, les candidats à cette élection ne sont pas encore connus.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Oups!! J ai cru qu il soutenait les marcheurs de 1983…ou bien ceux qui venaient de faire vintimille calais en soutien aux sans papiers!@ j y etais pas du tout du tout!! Faut pas charier quand même. ..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.