La précarité à Vénissieux ?

carte_precaritéLe site LyonMag a dévoilé une étude de l’INSEE sur la précarité en région Rhône-Alpes. Dans le Rhône, elle est principalement présente à Vénissieux, Saint-Fons et Vaulx-en-Velin. L’INSEE rapporte que derrière une « situation favorable » de la Métropole se « cache pourtant de grandes disparités ». Plus d’un ménage sur 5 est à bas revenus, soit 110 000 ménages. A Vaulx, ce sont 2 ménages sur 5. (lire l’article de LYONMAG)

Ces trois villes de la Métropole cumulent « « une forte précarité monétaire, de l’emploi et des fragilités familiales liées principalement à de bas revenus ». Bien entendu l’Institut souligne les efforts effectués à la Duchère et Meyzieu qui ont oeuvré pour une vraie mixité sociale, donc l’INSEE préconise un vrai renouvellement urbain et davantage de mixité sociale.

Le plus inquiétant est la situation des habitants de Vénissieux, Saint-Fons, Givors et Rillieux-la-Pape qui devient de plus en plus précaire qu’il y a cinq ans. Le nombre de personnes dépendantes à plus de 50% des prestations sociales a augmenté.

Voici ce que dit exactement le rapport de l’INSEE « Or, même si les indicateurs restent atypiques et élevés par rapport à l’ensemble de l’agglomération, plusieurs d’entre eux se sont améliorés : la part des familles à bas revenus est passée de 58,5 % en 2006 à 55,0 % en 2012. La part des personnes couvertes par la CMUC est passée de 21,1 % en 2007 à 17,4 % en 2012. Au regard du score global, la situation de Vénissieux, Saint-Fons, Givors et Rillieux-la-Pape s’est en revanche dégradée. Ce constat est confirmé par les différents indicateurs. Ils font par exemples ressortir, pour ces quatre communes, une part plus importante de personnes dépendantes à plus de 50 % des prestations sociales. À l’inverse, la situation du 1er et du 9e arrondissement de Lyon semble s’améliorer« 

A Vaulx-en-Velin, 5 % des allocataires perçoivent l’allocation de parent isolé (API) ou le RMI, 21 % des inscrits à la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) bénéficient de la CMUC et 6 % des actifs sont des chômeurs faiblement qualifiés contre respectivement 15 %, 9 % et 2 % dans le Grand Lyon. Vénissieux, Saint-Fons et Givors présentent les mêmes caractéristiques que Vaulx-en-Velin, à savoir une présence des trois types de précarité beaucoup plus importante que dans le reste de l’agglomération.

Concernant la précarité de l’emploi, elle est plus importante à l’est de Lyon. « La zone de précarité qui recouvre une partie des communes de Vénissieux et de Saint-Fons est la plus importante en termes de population. 50 000 personnes sont inscrites à la Cnam. Cet espace réunit plusieurs quartiers ; « Les Clochettes », « L’Arsenal », « Les Minguettes » et il s’étend à l’ouest jusqu’à « Max Barrel ». Comme dans les espaces précédents, les trois types de précarité ressortent. Avec la zone de Bron et celle située au nord de Vaulx-en-Velin, il fait partie des trois espaces où les indicateurs de précarité sont les plus élevés ». Les ex conseillers municipaux de l’opposition LBK et Girard ont toujours critiqué le petit pourcentage du budget lié à l’emploi, d’après eux il représente 0.9% du budget, si c’est le cas, c’est vraiment peu.

En cette période électorale, il est intéressant de lire ce fameux rapport qui permet d’avoir une vision et des chiffres non fournis par des politiques.

Deux rapports à lire impérativement
→ Rapport INSEE Précarite février 2015
 Précarité GrandLyon INSEE-2010

L'info c'est le partage !.

11 Commentaires

  1. C’est vrai que c’est dur de s’installer. Pour ma part quand j’ai voulu créer ma boulangerie sur la place Leon Sublet même des banquiers sur la place ne croyaient pas en mon projet, heureusement un jeune banquier des Minguettes Sofiane Majri de la Caisse d’Epargne c’est débrouillé pour faire aboutir mon projet. C’est vrai qu’en plus je suis blanc et il faut pas se leurrer, c’est un avantage mais pas un atout indispensable, par contre si tu connaît les communistes là tu peux avoir des aides. L’ancien boulanger qui a repris Baral ou virginie boutique eux bizarrement on eu des aides à la création et il y a eu une aide de la commune comme quoi quand on veut aider le commerce a non des amis a s’installer on trouve des solutions?!?!??
  2. KB S’il fallait que je te donne une note pour ton commentaire il y a pas photo ce serait 20 sur 20 ! ! ! c’est vrai que Vénissieux est très bien situé mais hélas très mal gérée par l’équipe que nous avons a l’heure actuelle .Nous avons une grande zone industrielle que j ai vu construire ( une petite parenthèse ) je suis natif de Vénissieux Je connais pas mal d’ entrepreneurs qui sont assommés de charges , et il en est de même pour les Vénissians .C’est d’ ailleurs pour cette raison que les entreprises ne s’installent pas Vénissieux .Quand on parle de Vénissieux aux entreprises ca leurs fait dresser le poil pour cause ! ! ! ! A +
  3. Et oui! c’est bien ça le problème! c’est que c’est devenu normale (pour nous venissians)!
    Pourtant ils nous connaissent à force! mais pas grave, ça permet de montrer qu’ils sont là, diront certains…
    C’est pas ce que j’appel l’égalité de traitement!
    Je vous garantis que se faire contrôler par 3 CRS munis de fusils à pompe (au feu de l’ex boucherie André) ça laisse des traces!
    C’est inadmissible! et quand je demande pourquoi? l’un d’eux ose me répondre  » on cherche une voiture blanche! »

    C’est un tout! comment voulez vous qu’un patron vous fasse bosser quand même que l’état vous considère de la sorte!

    bref y a du boulot pour changer cela!

    bon week!

  4. Je vis ça tt les jours!!! Même qu’un jour je me suis fait contrôlé deux fois de suite… A 13 min d’intervalle 19h au charreard départ du 35, 19h13 gare de Venissieux descente du 35! Trankil l habitude ayez c est là, c est ancré…
  5. RIDFA.
    Merci, c’est le cœur qui parle! marre d’être emmener systématiquement vers le plus gros employeur de Vénissieux : Pole emploi!
    nous aussi on veut participer! nous aussi on veut se lever tôt! Nous aussi on veut payer des impôts pour NOS vies et celles de nos gamins et qu’ils arrêtent de nous dirent que ceux qui fraudent les aides sociales sont les banlieuzards! ILS nous ont mis dans la situation dans laquelle nous nous trouvons.

    Je parle pour nos concitoyens venissians! pour ma part j’ai eu de la chance, oui oui de la chance d’être tomber sur un employeur ouvert d’esprit et qui refuse tous clichés!
    Mais à l’époque ça m’a pris 2 ans et plus de 500 CV pour le trouver! (à vrai dire j’étais prêt à prendre n’importe quel poste, n’importe ou !)

    le pire est qu’avec le temps nous parlons de choses plus profondes et qui déranges. Mon « boss » qui à 4-5 ans de plus que moi a vécue un vie totalement différente de la mienne (de la notre) et ce à moi de 10km de Vénissieux! quand les entreprises venaient le chercher à la sortie de l’école, moi on demandait si il n’y avait pas d’incompatibilité entre ma religion et le poste pour lequel je postulais.
    Scandaleux, mais 100% vrai! le pire c’est que j’y répondais avec l’espoir de convaincre! avec le recul, aujourd’hui, ma réponse serait tout autre!
    Quand lui s’ai fait contrôler 4 fois dans sa vie (il les a compté!) moi j’ai arrête de compter après 50 fois !
    Le problème c’est qu’a force ça nous parait presque normal!

    il est temps de se bouger et de montrer ce que les vénissians valent!
    il n’y a qu’a voir le foot! le business qu’il y a derrière fait que nos petits gars font partis des meilleur de leur catégorie, pourquoi pas faire pareil avec nos élèves, nos entreprises!

    j’ai bien une idée de réponse mais on va encore m’accuser de dénigrement de nos chères politiques!

    A+


  6. merde c’est beau ce que tu as écrit
    100% d’accord avec toi, j’ai été touché par ton discours, si tu veux on s’associe moi je vanne et toi tu fait du fond
    bravo encore
  7. Pourtant ce n’est pas la motivation de la part de habitant qui manque! mais en même temps avec 0.9% allouer à l’emplois sur Vénissieux…

    On peut dire que c’est une équation : emploi / communisme = 0.9%

    Beaucoup ont peur de la droite, la droite est censé favoriser l’emploi, donc laissons les repeupler nos zones industrielles! laissons les draguer les patrons qui nous embaucheront et embaucheront NOS chômeurs! Ne laissons pas nos talents partir.

    Je vous parle en connaissance de cause, je me tape 50km / jour pour aller bosser! pourquoi? car le Mur de Lyon existe! l’ouest et l’est lyonnais semble être 2 territoire différents. Une fois passé la A7, c’est un autre monde !
    J’aimerai travailler à Vénissieux, mais aucune « jeune » entreprise ne souhaite voir 69200 en fin de son adresse, commercialement c’est pas top. (un de nos concurrent était basé à Vénissieux, il a déménager à Villefranche!, je ne pense pas que ce soit pour la vue, le climat ou même la pénurie de locaux….).
    Dans la zone de Vénissieux, les entreprises se transforment en restaurant, salle des fêtes, garages, l’une des seule qui durent : PUPLIC IMPRIM… quel programme!

    Et peut être qu’avec plus de boulot chez nous, les entreprises et les « nouveaux » travailleurs contribueront à faire briller cette magnifique ville, au croisement de tous les grands axes routiers / ferroviaires / fluviaux/ aéroportuaires) et bourrée de talents !

    à méditer…

  8. Le rapport pointe que Vénissieux ne s’est pas améliore à la différence d’autre bourgade (bron, st-priest, decines et meyzieu)
    Bref c’est sur, c’est de la faute à sarkozy et pas des communistes au pouvoir depuis 80 ans
  9. J ai lu le rapport sur l insee. Effectivement il faut du temps pour recolter des informations. Certes la situation ne s est guere amelioree sur venissieux mais la population venissiane a changé et une categorie de personne n a pas ete du coup compté dans l enquete alors que c est eux qui ont vu leur situation ce dégradé: Les personnes âgées !!! En effet, ils depassents de peu le bareme cmu mais peuvent pretendre a l aide à la complementaire santé (aide afin de pouvoir adhérer a une mutuelle plafond environ 11 600 euros de ressource a l annee max). l arrivee de personnes accedant à a proprieté sur la commune ( ces 5 dernieres annees ) a egalement changé les statistiques actuelles de notre ville a mon avis. Pour conclure la pauperisation est toujours présente sur notre commune mais elle n epargne plus aucune categorie (jeunes, personnes agees, chomeurs…) Les etudes serait plus exacte si l on prenait l indicateur aide a la complementaire santé en plus de cmu par exemple car elle inclueeait egalement les beneficiaire de l aah qui depasse de peu le plafond cmu c mais qui ont des revenus bas.
  10. Voir le rapport 2015 de l’Insee en pièce jointe sur l’article. Il faut du temps à l’institut pour récuperer les données et les analyser. Concretement, on ne peut pas dire que la situation s’est amélioré à Vénissieux et Vaulx en Velin
  11. Dommage que cette etude se base sur des chiffres plutot ancien (2012 pour les donnees les plus recentes) pour exemple le rmi et l api n existe plus depuis le 31 main 2009. Cela ne reflete plus avec exactitude la population venissiane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.