La politique et le fait divers : « L’affaire de Vénissieux »

Vénissieux

Dans les années 80, la ville de Vénissieux, faisait parler d’elle dans un journal TV dans un fait divers qu’à l’époque on appelait « L’affaire de Vénissieux ». Le maire de l’époque, Marcel Houël (PCF) était accusé d’avoir accordé le monopole de l’installation électrique à une entreprise qui en contre partie aurait versé de l’argent au parti communiste.

Selon les archives de l’INA, Marcel HOÜEL, avait été inculpé pour complicité d’abus de biens sociaux, et une équipe de télévision s’était rendue sur place pour interroger les principaux protagonistes de l’époque, le maire, mais aussi l’adjoint maire Claude Dilas (PS) qui prenait la défense de M. Houël et de M. Miallet l’entrepreneur mis en cause affirmant avoir été victime de la malveillance d’une de ses employées. 

 

Comme quoi, la politique et le fait divers ont semble t-il fait toujours bon ménage !!!

Mandats locaux de M. Houël
  • 1962 – 1985 : Maire de Vénissieux
  • 1964 – 1970 : Conseiller général du canton de Bron
  • 1970 – 1973 : Conseiller général du canton de Bron
  • 1970 – 1976 : Conseiller général du canton de Vénissieux
  • 1976 – 1982 : Conseiller général du canton de Vénissieux
Mandats parlementaires de M. Houël
  •  –  : Député de la 6e circonscription du Rhône
  •  –  : Député de la 6e circonscription du Rhône
  •  –  : Député de la 6e circonscription du Rhône
  •  –  : Député de la 11e circonscription du Rhône
  •  –  : Député de la 11e circonscription du Rhône

Source Wikipédia

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.