L’appel de l’opposition à une élue de la majorité

Il est rare qu’un élu de l’opposition demande à une élue de la majorité de rejoindre son groupe. Mais que se passe t-il au sein de la majorité communiste pour qu’un conseiller municipal de Vénissieux poste une vidéo sur son compte FaceBook pour un appel à rejoindre son groupe. Ironique ou vraie demande ? That’s the question !!! 

 

Plus sérieusement, lors du conseil municipal de Vénissieux du 07 décembre 2020, le journaliste du Progrès a noté une chose qui semble anormal au sein de la majorité. Selon son article publié le 18 décembre 2020, Le Progrès se pose la question suivante « L’élue Sandrine Picot en colère contre la municipalité ? »

Lors du vote des délibérations, Sandrine Picot, ex socialiste, n’aurait pas voté dans le même sens que la majorité.  Y aurait-il une opposition au sein de la majorité.

Mme Picot, était conseillère municipale dans la majorité communiste dans le précédent mandat de Mme Picard, et selon l’article du Progrès, certains élus auraient officieusement dit que Mme Picot souhaitait être adjointe pour la mandature 2020-2026.

Ce qui est assez compréhensible, car certains conseillers municipaux sont devenus adjoints-es. Comment se fait cette promotion au sein de la majorité, mystère et boule de gomme.

En tout cas l’arrivée des socialistes, et des inconnus-es, heu pardon des écologistes, a certainement joué en sa défaveur.

Reste à savoir, dans quel sens votera Mme Picot lors du prochain conseil municipal de 2021

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.