L’Association Parents d’Elèves Charréard monte au créneau

La réforme des retraites du gouvernement, n’a pas facilité la vie des usagers et notamment des familles qui laissent leur enfant à la cantine. Suite aux différents mouvements de grève, L’Association Parents d’Elèves Charréard est monté au créneau pour envoyer une lettre à Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, afin de lui demander de faire le nécessaire pour la a mise en place d’un service minimum lors des grèves de cantine sur notre groupe scolaire car cette situation devient ingérable pour les parents.

Au delà du courrier envoyé à la première magistrate, l’association a mis en ligne une pétition et invite les vénissians à la signer à cette adresse → Pétition service minimum

Vous pouvez aussi les contacter par mail → assopec@outlook.fr

Notre rôle de parents d’élèves élus étant de porter la voix des parents de toute l’école Vous retrouverez ci-dessous le ressentit exprimé par les parents de notre groupe scolaire ainsi que les conséquences des grèves dans leur quotidien.

  • Les parents des élèves du Charreard sont indignés face à cette nouvelle prise d’otage que le personnel encadrant  la cantine aux Charreard nous inflige à nouveau.
  • Les parents des élèves du Charreard subissent toutes les conséquences face à ces mouvements de grève incessants depuis plusieurs années et sont pris en otage.
  • Les parents d’élèves du Charreard sont dépourvus de solutions de garde face à ce manquement de service public de la restauration scolaire.
  • Les parents d’élèves du Charreard négligent leur travail en s’absentant et épuisent leurs congés payés, leurs RTT, leurs heures supplémentaires, voir même sont obligés de demander des congés sans solde en conséquence du mécontentement des agents de la ville.
  • Les parents d’élèves pour certains doivent faire face à de nombreux conflits familiaux que l’impossibilité de garder leurs enfants peut engendrer.
  • Les parents d’élèves du Charreard éprouvent un sentiment de non prise en compte de leurs difficultés, faute de solutions pérennes proposés jusqu’à présent.

Bien évidemment, les parents des autres quartiers doivent se mobiliser et contacter Mme Callut, l’élue en charge de l’éducation. 

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.