Le chiffre du jour : 1 024

En informatique on parle souvent de 1 024 Mo (Mega Octect) mais aujourd’hui ce chiffre correspond aux 1 024 vénissians qui sont allés aux urnes pour élire les délégués de quartier. Un chiffre encore plus bas que celui de 2011. 

Ceci est bien révélateur de l’ambiance et du désintéressement des vénissians pour les élections. La plupart d’entre eux pensent que ces délégués sont inutiles d’autant plus que le président est nommé par la ville et non par les habitants du quartier.

Mr Thiviller ex-adjoint PCF a beau dire dans le journal Le Progrès « la démocratie au plus près des gens à encore des espaces à conquérir« , mais là ce n’est plus de l’espace qu’il s’agit mais d’un problème plus sérieux. C’est le manque de confiance envers les différents élus qui ont et dirigent cette ville depuis de longues, voire très longues années. La confiance n’existe plus, ce constat s’est révélé lors des différentes assemblées générales de quartier. 

N’oublions pas le départ de Mme Picard lors de l’assemblée générale de quartier qui a préféré partir à l’inauguration « d’une grande entreprise« , ce qui lui a valu les huées des habitants. Elle avait précisé que « l’emploi est tout aussi important« , certes, mais on a appris le lendemain qu’elle était à l’inauguration de la concession BMW qui a réunit 2 000 invités. Et bien, on peut dire BMW a les moyens d’attirer du monde et pas uniquement des clients : lol

Mais revenons à cette élection, comme je le disais plus haut, le nombre de votants est en baisse. En 2011 il y avait eu 1 300 votants alors qu’en 2002 lors de la première élection des délégués 3 000 vénissians s’étaient déplacer pour mettre leur bulletin dans l’urne.

Prenons l’exemple de Charles Perrault, neuf bulletins ont été validés. Une catastrophe « électorale », d’ailleurs la ville a eu bien du mal à trouver des personnes de ce quartier pour se présenter en tant que délégués. J’ai en vain cherché sur le site de la ville les résultats pour l’année 2011, la page existe bien mais les fichiers sont inexistants.(voir l’image).
election delegue2011

Ce qui est aussi intéressant, c’est que sur les 104 délégués de quartiers élus, il semblerait qu’une quarantaine de personnes faisaient parti du comité de soutien de Mme Picard lors des élections municipales de 2014. Ce qui représente un pourcentage de 38% si je ne me suis pas trompé dans mes calculs. 

Quoiqu’il en soit, malgré la forte participation des habitants lors des assemblées générales, on constate un taux assez bas de participatiion à l’élection des délégués de quartier. On attend avec impatience que le site internet de la ville, tellement réactif, publie le résultat de ces élections.

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires

  1. Effectivement quand on voit la découpe des quartiers on a tout de suite compris , vu le nombre de participants lamentable par rapport a la population Vénissiannes attendons nous a avoir des élections qui vont être chaudes Les Venissians en on ras le bol de la façon qu’ ils agissent ! ! ! ! ! !
  2. Je confirme que bon nombre d’élus de quartier sont des sympathisants.
    Entre les salariés de la mairie et les blogueurs de site pro-PCF, il restait pas beaucoup de place pour les autres participants.
    C’est la diaspora du PCF au sein des différents quartiers de Vénissieux.
  3. UNE bonne vielle election de Corée du nord comme on les aime les candidats de bons et loyaux communistes dont certain en fin de vie. Les votants ou des citoyens pas au courant de l’arnaque, ou des soldats communistes, et le pire c’est que ca nous à couté une blind
    PS: regarder les noms des délégués élus y’a pas mal de famille des adjoints passé ou présent

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.