Le m’enfoutisme de la ville

Le Progrès du dimanche 20 février 2011 fait paraître un article sur les punaises qui commencent à envahir certains logements et certains quartier, Mac Barrel, Le Couloud entre autre. Lors de la réunion organisé par la Sacoviv, il y avait la président et adjointe à la ville au logement, le directeur de la Sacoviv, un médecin du service hygiène et santé, et Mr Pierre Alain Millet adjoint à l’écologie, mais il manquait cruellement Mme Danièle Gicquel adjointe à la santé publique et à l’hygiène ainsi qu’un professionnel de ce type de problème. Pourquoi en reparler car tout simplement le problème est assez grave et les locataires ont l’impression que les élus et les bailleurs ne font pas correctement leur travail et qu’ils s’en moquent un peu. A ce jour aucune solution n’a été trouvé et les locataires du Couloud attendent toujours le questionnaire de la Sacoviv pour répertorier les locataires qui sont concernés par ce problème.  Je pense que les élus et les bailleurs ne prennent pas conscience de l’ampleur du phénomène, on nous dit que la transmission de ces punaises ne peut se faire que par le vecteur humain, on risque de voir tout Vénissieux confronté à ces punaises si les bailleurs, la ville et l’état ne travaillent pas ensemble pour trouver une solution afin d »éradiquer l’invasion. Si tout le monde travaille de son côté le problème ne sera jamais résolu et on constate malheureusement le manque de réactivité des personnes concernés. Mr le directeur de la Sacoviv, bien méprisant, en nous disant que c’est un problème privé et que chaque locataire doit traité son appartement, il me semble que ce monsieur est un peu injuste. Alors monsieur le directeur, continuait dans cette logique et les locataires feront le nécessaire pour que les locaux de la Sacoviv soient envahis par les punaises. La meilleure façon de trouver une solution,  c’est la compréhension et le travail en équipe afin de savoir quelles décisions prendre afin d »éliminer ces petites bestioles.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.