Sacoviv et la résidence Henri Raynaud

foyer-logement-venissieux-5617 sacovivJe vous le disais bien que la saga Sacoviv n’est pas terminé. D’ailleurs on ne sait plus ce que devient l’ex Présidente Mme Ebersviller qui a disparu du champs politique. Il serait intéressant de savoir ce que deviennent les ex ex élus de la majorité.

Revenons à cette fameuse saga et intéressons nous à la résidence pour personnes âgées Henri Raynaud. Comme précisé dans mon précédent article le dossier est très technique et très complexe. Comme vous le savez cet immeuble donc aussi le terrain vont retomber dans les bras de la ville. Ce qu’elle va en faire, personne ne le sait.

Lors du Conseil d’Administration de la Sacoviv de mai 2013, il était précisé que le prix de l’immeuble revenait à 3 060 000 euros. Sur le  plan juridique les élus disaient depuis 20 ans qu’il s’agissait d’un bail à construction (système de location avec retour au propriétaire). Sauf que dès septembre 2012 Ebersviller avait écrit aux administrateurs en précisant que la SACOVIV était bien propriétaire du terrain; il ne pouvait donc pas s’agir d’un bail à construction ?. Ou est Mme Ebersviller car on aimerait bien qu’elle éclaire notre lanterne ?. Ou est Mme Hamdiken pour qu’elle nous explique, elle aussi ce fameux bail à construction ? Ils seraient intéressant que tous anciens administrateurs de la Sacoviv nous informe vraiment ce qu’il se disait au sein de ces CA.
Au CA de mars 2013 on trouve cet échange : « l’opération s’apparente à un bail à construction, mais n’en est pas un puisque la SACOVIV a bien acheté le terrain. THIVILLIER estime alors que la SACOVIV, doit remettre les bâtiments mais ne peut se séparer du terrain ». Encore un peu flou cette histoire.

Mais alors si je comprends bien, la délibération du Conseil Municipal de mai 20103 indiquait noir sur blanc que c’est la SACOVIV qui est propriétaire du terrain. Il a donc bien été cédé gratuitement à la ville?. Et d’après certaines informations en 2006, 2010 et aussi au CA du 3 janvier 2013, les administrateurs à l’unanimité, concernant la question des deux foyers (Raynaud et Solidage) ont validé leur maintien dans le patrimoine de la SACOVIV. Ouais cela se complique un peu plus car la ville persiste en disant que c’est un bail à construction et que l »immeuble doit revenir à la ville. Toujours d’après certaines informations lors du conseil d’administration de décembre 2013, les administrateurs ont été mis devant le fait accompli. Le Conseil Municipal avait délibéré, donc les élus ne pouvaient avoir voté pour en Conseil Municipal, et contre en CA de SACOVIV.  Deux élus administrateurs ont refusé de prendre acte du don (je n’ai pas pu avoir leurs noms). Il n’y avait aucun administrateur privé au CA de décembre (présence uniquement des élus de Vénissieux).

Ce qui étonnant dans les conseils d’administration de la Sacoviv, c’est que les administrateurs privés sont souvent absents aux réunions.

Pour une simple raison de transparence il faudrait que les locataires aient les comptes rendus de ces fameux conseils d’administration. Y a t-il des choses que les locataires ne doivent pas savoir ?

Le locataires paient un loyer et des charges et ont le droit de demander ce qu’ils se passent dans les conseils d’administration.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Comme pour leur histoire de marché truqué, comme la dg qui fraude les impôts, etc etc.. : Mais que fait la Police ??
    😉
  2. Je pense qu’il y eu des magouilles au sein de cette résidence et depuis de nombreuses années et la ville fait tout ce qui est en son pouvoir pour récuperer cet établissement pour camoufler des dessous compremettant et je pense que cequi s’y est passé est tellement grave que sa justifie toute l’énergie déployée par l’ancienne equipe municipale. Tant qu’il n’y aura pas de dépot de plainte par les anciens administrateurs élus cette affaire tombera aux oubliettes!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.