Le Monery « en feu »

Depuis quelques jours les habitants du quartier le Monery se plaignent des actes de vandalismes qui ne cessent d’augmenter. Dernièrement les pompiers ont du intervenir pour un feu qui heureusement n’a fait que des dégâts matériels mais cela auraient pu être beaucoup plus grave. Et qui est le bailleur de ces trois immeubles de ce quartier, je vous donne dans le mille, c’est la Sacoviv. Oui je sais la Sacoviv n’est pas responsable des actes de vandalismes de personnes inconscientes qui ne prennent pas compte de leurs dangereux agissements. Mais ce quartier est abandonné depuis plusieurs années par ce bailleur, en hiver des locataires ont été privés de chauffage pendant plusieurs jours, et la Sacoviv a rejeté la faute à Dalkia, décidément tout le monde se renvoie la balle et en attendant les locataires se plaignent sans être vraiment pris au sérieux. Quant aux élus de la majorité que font-ils, et bien pas grand chose pour essayer de comprendre sur ce qui ne va pas chez cet organisme qui a été épinglé par la Miilos. Pourtant la ville est actionnaire à plus de 70 % donc les élus devraient s’impliquer davantage dans ce dossier. Et Mme Ebersviller, a t-elle rencontré les locataires, non, ils ont tout simplement été reçu par Mr Poncet directeur général de la ville de Vénissieux. Et bien non, les locataires doivent être reçus par tous les représentants du conseil d’administration de la Sacoviv dont Mme Ebersviller est la présidente. En ce qui concerne Mr Guyard, directeur de la Saco, ce n’est même pas la peine de discuter avec lui. Il a une calculatrice à la place du coeur et sa tête pense comme un gestionnaire, donc pour lui, je pense que les doléances des locataires ne le concerne pas trop. Voilà ou en est aujourd’hui ce quartier isolé de tout.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.