Le préfet du Rhône et Xavier INGLEBERT quittent leur poste 1 commentaire


Henri-Michel Comet, Préfet du Rhône et le secrétaire général de la préfecture, Xavier Inglebert, ont perdu leur poste. On peut dire aussi un limogeage ou qu’un fusible devait sauter. Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur a tiré les conséquences des « dysfonctionnements » observés lors de la remise en liberté de l’homme qui allait devenir, le dimanche 1er octobre, l’« assassin de la gare Saint-Charles ».

Un nouveau préfet a été nommé ce mercredi 11 octobre 2017 au conseil des ministres. Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, vous savez c’est celui qui a déclaré, que «Macron est plus cultivé que la moyenne », a annoncé sur FranceInfos que le nouveau préfet prendra ses fonctions dès demain.

 

Dès le lendemain de l’attaque terroriste, Collomb confiait une mission à l’inspection générale de l’administration (IGA). Gérard Collomb a été très affecté par la réaction des familles de Laura et Mauranne qui n’ont pas souhaité sa présence aux obsèques en raison des erreurs de l’Etat.

Effectivement, il y a eu des erreurs, mais alors on se demande bien, pourquoi que le ministre n’a pas aussi proposé sa démission, puisque ce sont ses services qui ont commis cette lourde erreur qui a coûté la vie à deux jeunes filles. 

A la préfecture, une autre personne devra être remplacée puisque Xavier Inglebert,  secrétaire général de la préfecture, préfet délégué à l’égalité des chance et en charge de la politique de la ville doit aussi faire ses valises et sera donc remplacé.  Xavier Inglebert, est celui qui a validé et installer le Conseil Citoyen, mis en place en 2016 et qui avait déclaré à l’époque concernant l’installation de cette instance

une dynamique forte, appelant une implication accrue des citoyens à la vie de la cité. C’est tout l’enjeu de ces conseils citoyens. Chaque conseil citoyen doit vivre dans la pulsation même de sa ville, de son quartier. Et sa seule règle, c’est d’être adapté aux besoins des habitants qu’il représente. (Expressions)

Bon, çà, les citoyens demandent à voir, car à mon avis peu de vénissians ont vraiment entendu parler ce Conseil Citoyen, et surtout de l’utilité. D’ailleurs celui-ci a fait l’objet de recours auprès du préfet, qui pour l’instant n’ont pas abouti.

Stéphane Bouillon, qui était préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), est donc le nouveau Préfet du Rhône. Il a été nommé préfet du Rhône et de la région Rhône-Alpes, en remplacement d’Henri-Michel Comet, 

Mais à peine nommé, voilà déjà une polémique qui entoure son arrivée, puisque selon l’article de LyonCapitale Stéphane Bouillon a un CV bien chargé et aurait quelques casseroles par le passé : 

  • Il avait été condamné à 800 € d’amende avec sursis et 7000€ de dommages et intérêts pour avoir publié un communiqué du ministère de l’Intérieur qui annonçait l’expulsion en « urgence absolue » de cinq étrangers
  • il avait été condamné par le tribunal administratif de Bastia, pour avoir autorisé de permis de construire à Coti Chiavari la veille de son départ. Des permis jugés illégaux délivrés pour « réhabilitation de ruines » alors qu’il s’agissait en réalité d’un restaurant au bord de mer et sept villas. (LyonCapitale)

Lire l’intégralité de l’article → Stéphane Bouillon, un nouveau préfet au CV déjà bien chargé

 

L'info c'est le partage !.


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Le préfet du Rhône et Xavier INGLEBERT quittent leur poste