Les disparus du conseil municipal

Et oui depuis quelques heures, le conseil municipal a changé, il parait que c’est le renouveau. Ouais vous m’en direz tant. Bref, d’ores et déjà on sait que Messieurs Thiviller, Falconnet, et Mr Gerin, maire honoraire et conseiller municipal, ne font plus partie de l’équipe actuelle. Mme Ebersviller, est mise aussi au placard. Que vont devenir toutes ces personnes, pour certains d’entre eux je ne me fais guère du soucis. Par contre Mme Ebersbiller n’est pas prête d’en avoir fini avec les problèmes judiciaires et fiscaux. La plupart d’entre vous on lu dans la presse et sur ce blog, l’affaire de la Sacoviv, « l’erreur » sur la déclaration d’impôt etc etc. Le travail de la justice n’est pas encore terminée.

Alors certes pour la nouvelle équipe c’est le renouveau comme nous le signale à chaque fois Mme Picard, mais certains des anciens vont se faire des cheveux blanc plus vite que d’habitude. La nouvelle équipe a quand même gardé l’ossature et la marque PCF, avec Pierre Alain Millet, Mme Peytavin et Mme Burricand, qui en tant que conseiller communautaire, aura surement son avis à donné sur la politique conduite par l’équipe de Mme Le Maire.

Dans son discours, Mme Le Maire a dit être très attentif aux vénissians, chouette, on va pouvoir la voir régulièrement dans les marchés venir taper la conversation avec tous les vénissians. Elle sera aussi en charge du dossier de la sécurité, chouette, on verra certainement plus de policiers municipaux verbalisés le stationnement sauvage lors des marchés du jeudi et samedi aux Minguettes.

Elle a aussi décidé de la création d’un commission pour comprendre et analyser l’abstention, pourtant ce n’est pas nouveau, on a toujours eu des records en terme d’abstentionniste, pourquoi aujourd’hui créer une commission, encore une forme de démagogie et une commission inutile.

Et aussi la création d’une commission pour la laïcité, ah bon pourquoi faire!!! On se souvient de la commission de Mr Gerin qui à l’époque était député, à quoi a t-elle servi, on se le demande, à part faire parler de lui, de stigmatiser une population et de nous sortir des phrases du genre « Non l’immigration n’est pas une chance ».

Mais je me demande ce que va faire notre Gerin national dit notre Dédé local, il n’est plus maire honoraire, il n’est plus conseiller municipal, que lui reste t-il, une belle retraite de député, de maire car les élus qui touchent une indemnité pendant leur mandat,en général les maires et les adjoints ont droit à une retraite spécifique. Ils cotisent alors à l’Ircantec Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités. Je vous signale aussi que les pensions de ces élus locaux peuvent s’ajouter à d’autres pensions de retraites. Qu’ils aient ou non conservé leur activité professionnelle pendant leur mandat, un élu local peut ainsi cumuler sa pension d’ancien maire avec sa retraite du régime de la fonction publique pour les élus-fonctionnaires, ou du régime général pour les élus venus du privé. Depuis la loi du 17 décembre 2012, les élus locaux qui perçoivent une indemnité de fonction peuvent également adhérer au régime de retraite par rente. « Facultative, cette retraite par rente est constituée pour moitié par l’élu sur le montant de ses indemnités et pour moitié par la collectivité sur son budget », explique l’Association des maires de France (AMF) sur son site.

Vous voyez pas de quoi se faire du souci pour nos anciens élus, qui ne risquent pas de connaître les fins de mois difficile.

Ah oui on va me dire que la critique est facile, ce n’est pas une critique, c’est un constat avec des faits réels. En attendant, restons vigilant sur la politique qui sera mené par cette soi-disant nouvelle équipe.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. commission pour comprendre et analyser l’abstention:
    n’importe quoi les seul que sa arrange ce sont les communistes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.