Les voitures ventouses

La voiture ventouse, c’est un véhicule qui reste stationné plus de 7 jours sur le même emplacement. On parle également de stationnement abusif.

  • Est considéré comme abusif le stationnement ininterrompu d’un véhicule en un même point de la voie publique ou de ses dépendances, pendant une durée excédant sept jours ou pendant une durée inférieure mais excédant celle qui est fixée par arrêté de l’autorité investie du pouvoir de police.  Tout stationnement abusif est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classeème classe (campagnepublique)

Et on peut dire qu’avec le chauffage, ce fut un des problèmes qui est souvent revenu lors des Assemblées Générales de quartier. Et personne n’a nié cette problématique, ni les forces de police, ni la municipalité et ni par les bailleurs qui ont bien conscience de cet épineux problème qui gênent plus d’un locataire. 

Et comment expliquer aux habitants la recrudescence de ce phénomène, et bien je peux vous dire que la réponse de Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux m’a bien évidemment étonné. 

Et pour ce faire il suffit de se reporter à l’article du Progrès en date du 27 novembre 2012, ou elle déclare :

  • Si le problème est plus aigu depuis quelques mois, c’est notamment en raison des changements intervenus au niveau des équipes et bailleurs sociaux du plateau. D’où une remontée d’informations moins fines, le temps que les nouveaux trouvent leur marques marques. Mais le tir va être rectifié et le dispositif va reprendre son fonctionnement efficient.

Alors voyons de plus près cette réponse. Si je comprends bien, c’est la faute des nouvelles équipes des bailleurs qui se sont installées et qui n’ont pas encore pris leurs marques, aie, c’est pas cool pour eux, mais cette « excuse », ne concerne, il me semble que le plateau. Qu’en est-il des autres quartiers où des voitures ventouses ont été à priori aussi constatées ?

Face à cela, Lotfi Benkhélifa, opposant PS, la raison est tout autre, puisqu’il déclare que :

Mais plutôt que les bailleurs sociaux, c’est bien la municipalité qui doit être dénoncé pour son singulier manque de réactivité dans ce domaine. 

Face à cette critique le responsable de la prévention et de la sécurité à la ville a rétorqué par :

il y a plusieurs milliers de véhicules aux Minguettes et 30 policiers municipaux.

Ah bon, et bien on peut dire à ce monsieur, qu’il y a peut-être des milliers de voitures, mais pas de milliers voitures ventouses, et entre le TOP, la Police Municipale et Nationale, et bien que j’admets qu’il y a des procédure à suivre, il est peut-être temps d’avoir un peu plus de réactivité et à cela M. Benkhélifa n’a peut-être pas tout à fait tort !!!

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.