Lettre ouverte d’une ex-employée

sacovivlogoUne employée de la Sacoviv a fait parvenir à tous les organes de presse lyonnais une lettre ouverte qui est adressée à Monsieur Pierre Alain Millet, Président de la SACOVIV et adjoint au maire au logement de la ville de Vénissieux. Car d’après elle, « Mr Millet accuse à tord Mr Girard » d’avoir mis au grand jour les difficultés de Mme Castro. Elle a voulu exprimer son point de vue, Mme Castro m’a signalé « qu’elle a été licenciée pour la raison suivante « inaptitude » et que depuis début janvier 2015 elle ne perçoit plus aucun revenu jusqu’à ce que pole emploi fasse le relais« . Alors que Mr Millet a présenté récemment ses voeux à la Sacoviv, Mme Castro n’a pas eu le plaisir de les recevoir.

« Monsieur,
Je fais réponse à votre article paru dans la lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux et à vos différentes déclarationsJe suis outrée de voir que vous parlez de mon cas et des violences que j’ai subie sur mon lieu de travail et que vous accusez à tort Mr Christophe Girard d’avoir étalé au grand jour les souffrances que j’ai endurée psychologiquement vue qu’il a été le seul à me soutenir dans cette épreuve. Je tiens à rappeler que c’est à ma demande qu’il est intervenuVous écrivez que ma situation mérite d’être défendue, mais qu’a fait la direction de la SACOVIV pour me soutenir ? Rien ! Au contraire au lieu de me soutenir, la Sacoviv dont vous êtes le président, qui est aussi mon bailleur depuis trente ans m’a envoyé un commandement de payer mes loyers ajoutant à mes difficultés financières des frais d’huissier s’élevant à 360 euros (étant en arrêt maladie je n’arrivais plus à honorer les paiements de mes loyers) et a essayé de me faire accepté une rupture conventionnelle que je ne désirais pas. Je l‘ai refusée car je voulais travailler et à aucun moment il ne m’a été proposé une mutation de poste alors qu’il y avait des possibilités A ce jour je n’ai reçu de la part de mon employeur aucune solution concrète pour pouvoir m’en sortir
La SACOVIV m’a convoquée le 15 janvier pour me signifier son intention de me licencier pour inaptitude alors que je suis apte à mon travail et effectivement inapte sur le site où j’ai été agressée. Donc voilà, je voulais réagir à cet article et à vos différentes déclarations car je trouve ignoble de mentir de la sorte et d’oser encore accuser les autres de double langage ! Mme Castro : Une ex-employée de la Sacoviv.« 

Bien évidemment, si Mr Millet veut répondre à la lettre de Mme Castro, je me ferai un plaisir de publier son droit de réponse. 
Ci joint un extrait de la lettre des élus communistes et apparentés (voir la page 2) → lettre des élus communistes et apparentés

L'info c'est le partage !.

7 Commentaires

  1. Courage à cette employée traitée de manière indigne par son employeur.
    Les vertus de solidarité et d’entr’aide semblent s ‘etre évaporées chez certains qui osent se revendiquer de ces valeurs….
  2. Bonjour vero tu a bienfaits de faire remonter et publier ceci concernant tes problèmes rencontrés avec la sacoviv t’ai au top courage a toi et bat toi ne jamais baisser les bras
  3. merci lionel de refaire ou redire l’historique, car dans cette commune, certains font de l’Alzheimer! et pourtant les problèmes soulevés sont tellement grave.
    Quant à toi Véro, je suis confiante pour la suite, reste tenace, ça va t’aider, car il te faut encore de l’énergie!
  4. Pour faire réponse à Lionel le syndicat n’a rien fait pour m’aider « vive la solidarité dans cette entreprise ».
    Et la médecine du travail n’a pas fait grand chose car comme par hasard les deux postes proposés
    pour me reclasser devaient intervenir sur le site ou j’ai été déclarée inapte à croire que la sacoviv ne
    gère qu’un seul site !!! Merci à Kanonyme pour l’aide qu’elle veut m’apporter mais je vais remettre ce
    dossier entre les mains d’un très bon avocat !
  5. Que font les délégués du personnel, le CHSCT (qui sont les mêmes) et les syndicats pour aider cette personne ?
    La Médecine du travail c’est t elle déplacé ?
    S’il avait une vraie politique de l’emploi, il ferait le nécessaire pour maintenir cette personne en poste.

    Quant à la lettre des élus, c’est pathétique.
    Un exemple:
    (…) En 2014, un travail patient et tenace a été conduit par Didier Laurent pour solder les dossiers issus de la crise de direction précédente (…)
    Maintenant je vais remettre ces termes dans leur contexte.
    En 2012 et 2013 Christophe GIRARD alerte la mairie (qui était communiste) et les médias sur les problèmes de gestion de cette Sacoviv. Il informe du manque de sérieux des gestionnaires (les élus communistes, socialistes et du directeur).
    Ces propos étant appuyés par un rapport accablant: le MIILOS.
    Malgré cette interpellation, nos élus locaux, comme à leur habitude, ont crié au scandale, à la manipulation.

    Et en finalité les communistes confirment par ces propos qu’avant 2014 les problèmes de la Sacoviv étaient avérés.
    Mais là ou leur déclaration est étonnante c’est qu’il ne remet jamais en cause les élus qui ont trempés dans cette ubuesque affaire mais accable l’ancien directeur par ces mots « la crise de direction »
    A croire que certain ont la mémoire courte.

    Je pourrais vous en tartiner des pages mais ce n’est pas nécessaire.

    Une dernière question: Je suis né à vénissieux en 1970, mais suis je un parachuté de 1970 ? Car au dire de certain, les Vénissians arrivés après 2007 sont des parachutés. Existe t il une date de fin de parachutage ? Allons plus loin dans le résonnement communiste
    Pouvons nous donner un droit de vote à tous les parachutés arrivés après 2007 ?
    Serait il top ambitieux que les journaux de propagande soient un tant soi peu sérieux.

  6. Pour revenir a Mr GIRARD nous aussi nous avons rencontrés des soucis sur le secteur max barel, et la seule personne qui s’est déplacé c’est bien Mr GIRARD, c’est un homme humain, disponible, a l’écoute des vénissians !
    Mr GIRARD n’est pas là pour créer des problèmes il est là pour essayer de les résoudre a la demande des vénissians !
    OSONS POUR LE BONS SENS ET LE CHANGEMENT …….
  7. Ah ben je vois que votre employeur est injuste envers vous Mme castro ! mais comment peut on laisser une personne sans ressources et surtout la considérée de la sorte ! Inapte a un poste suite a une agression mais apte a un autre poste ne justifie pas un licenciement et c’est la loi du travail ?! moi je serais vous je prendrai un avocat parce que le dossier est surement défendable devant les tribunaux ?
    ne laissez pas ce licenciement dans l’ombre faut l’étaler sur la place public !
    courage a vous et si vous avez besoin je connais du monde qui pourrai vous conseillez !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.