Ligne C12 : prison ferme pour les agresseurs du chauffeur 1 commentaire


Le 28 octobre 2017, aux alentours de 19h30, un conducteur de la ligne de bus C12 a été violemment agressé à hauteur de l’arrêt Herriot-Cagne situé sur le plateau des Minguettes. Selon la vidéosurveillance, trois individus ont alors fait irruption dans le véhicule en forçant la porte avant du bus. Les agresseurs ont dans un premier temps cassé la vitre de protection pour ensuite extirpé le chauffeur de sa cabine.

Une chute à scooter serait à l’origine de cet acte, dont le conducteur aurait frôlé le bus avant de perdre le contrôle de leur véhicule. Pour se venger les auteurs seraient revenus vers le chauffeur pour se venger. Selon le Progrès, la défense des prévenus a tenté de pointer du doigt le comportement du chauffeur, qui aurait provoqué les jeunes en percutant leur scooter. Au procureur de leur répondre en rappelant que depuis plusieurs jours, les chauffeurs TCL récoltaient des pierres aux Minguettes.

Quelques semaines après a eu lieu le procès des trois individus, Mickaël B., déjà condamné par le passé pour violence, a écopé de la peine la plus lourde : 2 ans de prison dont 1 avec sursis. Ahmed G. et Loutfki L., jusque-là inconnus de la justice, ont été condamnés à 18 mois de prison dont 12 avec sursis. Ils devront indemniser leur victime. En attendant, ils ont été placés sous mandat de dépôt. (Source LyonMag).

Quant au chauffeur du bus, il est toujours en arrêt de travail.

 

L'info c'est le partage !.


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Ligne C12 : prison ferme pour les agresseurs du chauffeur